Hausse du chômage: nouveau record en octobre

Aïe

Hausse du chômage: nouveau record en octobre

Publié le :

Jeudi 27 Novembre 2014 - 19:36

Mise à jour :

Vendredi 28 Novembre 2014 - 12:17
La tendance est à la hausse. Selon les chiffres publiés ce jeudi par le ministère du Travail, 28.400 nouveaux demandeurs d'emploi (catégorie A) ont été recensés en octobre. Une hausse de 0,8% par rapport au mois de septembre.
©Eric Gaillard/Reuters
PARTAGER :
-A +A

Quoi qu'il dise, quoi qu'il fasse, François Hollande n'arrive toujours pas à inverser la courbe du chômage, une promesse initialement prévue pour la fin de l’année 2013. En octobre, 28.400 nouveaux demandeurs d'emploi de catégorie A (sans emploi) ont été recensés, a annoncé ce jeudi 27 le ministère du Travail. Ils sont désormais 3,46 millions de chômeurs en recherche d'activité, soit 0,8% de plus qu'au mois de septembre. Sur un an, l'augmentation est de 5,5%.

Au total, si l'on additionne toutes les catégories de personnes inscrites à Pôle emploi (A, B, C, D et E), on dénombre plus de 5,8 millions de chômeurs en France. Et aucune classe d'âge n'est épargnée par la hausse du chômage. On constate une hausse de 0,6% chez les jeunes et de 0,8% chez les séniors.

Seule bonne nouvelle: le chômage dinimue en catégorie B. Le nombre de demandeurs d'emploi a baissé de 0,7% entre septembre et octobre. Si le ministre du Travail, François Rebsamen a reconnu dans un communiqué la hausse du nombre de chômeurs de catégorie A, il a relevé une hausse "plus limitée pour les plus jeunes et les plus âgés" que chez les 25-49 ans (0,9%). Pour lui, cette réalité montre "l'impact positif des politiques de l'emploi".

Le ministre du Travail mise en effet sur les emplois aidés pour faire baisser la courbe du chômage. "Dans cette période de croissance faible, le maintien d'un effort élevé pour les emplois aidés est indispensable"  a expliqué François Rebsamen.

A l'époque, 400.000 emplois aidés étaient programmés pour l'année 2015. Mais l'Assemblée nationale a renforcé ce nombre en ajoutant 15.000 emplois d'avenir et 30.000 contrats d'accompagnement qui faciliteront l'insertion professionnelle de ceux qui rencontrent des difficultés d'accès à l'emploi. Au total, ce sont donc 445.000 emplois aidés qui seront ainsi proposés.

En moyenne, un demandeur d'emploi reste inscrit 286 jours à Pôle emploi. Chez les seniors, la moyenne s'élève à 511 jours. Les fins de contrat à durée déterminée (CDD) restent le premier motif d'inscription à Pôle emploi, elles concernent un quart des nouveaux demandeurs d'emploi. Loin derrière, les licenciements économiques ne représentent que 2,7% des entrées, même s'ils ont augmenté de 6,4% en octobre. Selon les dernières prévisions de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), il faudra attendre 2016 pour apercevoir une légère embellie sur le marché de l'emploi en France.

Plus de 28.000 nouveaux demandeurs d'emploi (catégorie A) ont été recensés en octobre.

Commentaires

-