Arrêt de travail préventif: qui est concerné?

Arrêt de travail préventif: qui est concerné?

Publié le 25/03/2020 à 10:26
FRED DUFOUR / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

Le gouvernement incite les entreprises à recourir au télétravail. Mais toutes ne le peuvent pas. Pourtant, les salariés doivent se protéger et protéger les autres, notamment ceux jugés à risques. Ils peuvent alors bénéficier d’un arrêt de travail préventif grâce à une procédure simplifiée.

Quelles sont les personnes à risques ?

Les femmes enceintes et celles et ceux, atteints d’une affection longue durée, sont concernés par cet arrêt de travail préventif. Le Haut Conseil de la Santé Publique a listé les affections concernées:

  • Maladies (et insuffisances) chroniques respiratoires  
  • Mucoviscidose
  • Insuffisances cardiaques et maladies des coronaires
  • Antécédents d'accident vasculaire cérébral
  • Hypertension artérielle
  • Insuffisance rénale chronique dialysée
  • Diabètes de type 1 insulinodépendant et diabète de type 2
  • Immunodépression
  • Traitement immunodépresseur
  • Infection par le VIH
  • Maladie hépatique chronique avec cirrhose
  • Obésité avec un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40

Comment demander l’arrêt de travail préventif ?

La personne, répondant à l’une des situations énoncées, peut alors obtenir un arrêt de travail sans se rendre chez un médecin, confinement oblige. Il suffit de se connecter au télé-service mis en place. L’arrêt de travail est alors édité automatiquement.

Le salarié est alors indemnisé, selon les règles traditionnelles, dès le premier jour de l’arrêt de maladie. La durée de l’indemnisation s’étendra ensuite pendant toute la durée de l’état d’urgence sanitaire.

 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


La CPAM doit faire face à l'explosion des demandes d'arrêt de travail

Fil d'actualités Société