Commandes sur Internet: le coup de la panne

Commandes sur Internet: le coup de la panne

Publié le 20/03/2020 à 08:55
STR / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

En ordonnant la fermeture des commerces non indispensables, le gouvernement d’Edouard Philippe ne ciblait pas le e-commerce, qui devait continuer à pouvoir livrer ses clients. Pourtant aujourd’hui, le commerce en ligne connait une panne, qui pourrait s'aggraver dans les jours prochains.

Avec les mesures de confinement, le drive et la livraison à domicile ont connu une forte augmentation ( +9.4 % en une semaine d’après une étude Nielsen France). Si la grande distribution a du faire face à cette hausse de l’activité, bien d’autres e-commerçants ont du faire face à un effondrement de leur activité.

La livraison et la logistique, des conséquences fortes sur le commerce 2.0

Dans les entrepôts des acteurs du e-commerce comme dans les sociétés chargées d’organiser la préparation et la livraison des colis, les salariés sont de plus en plus nombreux à faire valoir leur droit de retrait. La chaine d’approvisionnement est alors rompue, occasionnant des retards voire des annulations de livraison.

Moins de points de retrait pour les livraisons de colis

En outre, la fermeture des magasins non essentiels a entrainé la diminution conséquente des points de retrait des colis, et les sociétés spécialisées ont donc du   stopper leur activité. Ainsi, Mondial Relay a suspendu son activité jusqu’au 15 avril prochain.

Si en théorie, les ventes en ligne ne sont pas directement impactées par les mesures de confinement, la réalité, elle, en est toute autre et les nombreuses règles d’autorisation des déplacements (pour les livreurs) complexifie encore un peu plus la situation.

 

 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


La préparation et la livraison de colis, une activité fortement perturbée !

Fil d'actualités Lifestyle