La chasse des oiseaux à la glu autorisée par le Conseil d'Etat

La chasse des oiseaux à la glu autorisée par le Conseil d'Etat

Publié le :

Jeudi 03 Janvier 2019 - 11:07

Mise à jour :

Jeudi 03 Janvier 2019 - 11:53
© ALAIN JOCARD / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le Conseil d'Etat a validé vendredi dernier une pratique controversée dans les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes, les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse : la chasse à la glu. Cette pratique consiste a étaler de la colle extra forte sur des baguettes de bois pour capturer des oiseaux.

La décision ne fait pas que des heureux. Le Conseil d'Etat a validé vendredi 28 la chasse à la glu dans une grande partie de la région Paca (soit les départements des Bouches-du-Rhône, du Var, des Alpes-Maritimes, des Alpes-de-Haute-Provence et du Vaucluse).

Cette technique de capture est très controversée et consiste à étaler de la colle extra forte sur des baguettes de bois ou des branches d'arbres pour y piéger des oiseaux.

Cette autorisation du Conseil d'Etat ravi l'Association de défense des chasses traditionnelles à la grive (ANDCTG).

A voir aussi: Les oiseaux des campagnes en déclin "vertigineux", Muséum et CNRS sonnent l'alarme

"C'est surtout une victoire contre les mensonges et l'idéologie" des défenseurs des animaux, s'est réjouit Eric Camoin, président de l'ANDCTG, au micro de France Bleu.

Ils "disent sans arrêt que la chasse à la glu n'est pas sélective, que les oiseaux sont abîmés et maltraités: c'est complètement faux! Les oiseaux sont attrapés, nettoyés et ils vivent très longtemps en volière. Si nous voulons que l'oiseau chante, il faut qu'il soit entretenu. Qu'on nous raconte pas de blagues: il faut que ça s'arrête. Le Conseil d'Etat vient de dire stop, c'est rejeté encore une fois", a poursuivit Eric Camoin à propos des arguments des défenseurs des animaux, qui n'ont pas été retenus par le Conseil d'Etat.

De leur côté, c'est la douche froide. Yves Vérilhac, directeur général de la Ligue de protection des oiseaux (LPO), envisage même un recours devant la Cour européenne de justice.

Il a en outre dénoncé la pratique pour laquelle les chasseurs utilisent aussi "des diluants". "Les oiseaux sont fragiles. Les manipuler pour les dégager de la glu, les nettoyer avec de l'essence F4 a des conséquences", a assuré le directeur général de la LPO.

"Sous prétexte de tradition, on ne peut pas faire n'importe quoi. La biodiversité est en chute libre: -30% sur les oiseaux des champs. Jouer à coller des oiseaux, c'est dépassé. On peut se donner rendez-vous dans cinq ans: la chasse à la glu sera finie", a espéré le défenseur des oiseaux.

Si elle est autorisée pour l'instant, la chasse des oiseaux à la glu pourrait donc à nouveau être remise en question prochainement.

A lire aussi:

Il avait 80 oiseaux dans ses bagages à main à l'aéroport de Roissy

Observer les oiseaux, une passion sans limite d'âge en Colombie

A Chypre, le braconnage "industriel" des oiseaux migrateurs

Le Conseil d'Etat a autorisé la chasse des oiseaux à la glu dans une partie de la région Paca.

Commentaires

-