Paris: c'est quoi la tour Triangle?

Kezako

Paris: c'est quoi la tour Triangle?

Publié le :

Lundi 17 Novembre 2014 - 11:01

Mise à jour :

Lundi 17 Novembre 2014 - 16:31
Les élus du Conseil de Paris doivent se prononcer, ce lundi 17, sur la construction de la tour Triangle. Mais avant leur verdict, une petite séance de rattrapage s'impose. Qui est-elle et pourquoi fait-elle polémique?
©Tout Triangle/Facebook
PARTAGER :
-A +A

La tour Triangle est un projet architectural de grande ampleur. Avec ses 180 mètres de hauteur, cette pyramide de verre, censée voir le jour en 2019 porte de Versailles à Paris (15e) sera, si tout se passe bien, la troisième plus haute tour de Paris, derrière la Tour Eiffel (324 mètres) et Montparnasse (210 mètres). Signée par le cabinet d'architectes Herzog et de Meuron (prix Pritzker 2001), elle sera essentiellement composée de bureaux, d'équipements d'intérêt collectif (crèche, maison de santé) et d'espaces accessibles au public: 1.600 mètres carrés de commerces sont d'ores et déjà prévus.

Selon la maire de Paris, Anne Hidalgo, le projet va susciter "5.000 emplois directs et indirects pendant la construction". Pour elle, ces nouveaux bureaux seront "adaptés aux exigences du Paris du XXIe siècle" et constitueront des lieux de travail "dont Paris manque cruellement", susceptibles d'accueillir les sièges sociaux de grandes entreprises.

Autre point positif: selon ses concepteurs, le bâtiment consommera quatre fois moins d'énergie que la moyenne du parc tarifaire existant et respectera les objectifs du Plan Climat de Paris. Des arguments qui ne font pas échos auprès de l'opposition. L'UMP et l'UDI, initialement favorables, ont changé leur fusil d'épaule lors de la campagne des élections municipales, avec l'entrée en lice de la candidate UMP Nathalie Kosciusko-Morizet.

Si, sur le papier, le projet à l'air de se tenir, il risque d'être enterré, ce lundi 17 en marge d'un vote au Conseil de Paris, à moins que les tractations politiques ne le sauvent. Défendu par la maire de Paris Anne Hidalgo et son équipe, le projet a été lancé en 2008 par l'ancien maire de la ville, Bertrand Delanoë. Mais son adoption est loin d'être assurée. Les écologistes rappellent que les tours sont "au moins 7 fois plus énergivores que des bâtiments de bureaux classiques" à cause de leurs ascenseurs, des vitres qui exigent une climatisation "excessive". Pour eux, la création de "300 ou 400 logements" serait plus appropriés. D'autres comme Danielle Simonnet, conseillère de Paris (Parti de gauche), juge qu'il est inutile de construire un tel bâtiment compte tenu de la multitude de bureaux vides dans Paris. L'UMP parisienne explique que la ville "compte un peu plus de 805.000 mètres carrés de bureaux de seconde main libre". 

 

La tour Triangle est prévue pour 2019.

Commentaires

-