Pollution du "Grande America": les côtes d'Aquitaine en sursis

Pollution du "Grande America": les côtes d'Aquitaine en sursis

Publié le :

Lundi 18 Mars 2019 - 11:07

Mise à jour :

Lundi 18 Mars 2019 - 11:31
©Marine nationale
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

La préfecture maritime de l'Atlantique a fait savoir dimanche que les nappes d'hydrocarbures échappées du Grande America ne toucheraient finalement pas les côtes d'Aquitaine cette semaine. Le littoral reste cependant menacé, tandis qu'une autre forme de pollution est redoutée pours les fonds marins.

Les côtes d'Aquitaine devraient être épargnées par la pollution du Grande America, du moins à court terme. Le navire italien qui a sombré mardi avec quelques 2.000 tonnes de fioul dans ses réservoirs représente cependant toujours une menace pour le littoral.

La préfecture maritime de l'Atlantique a annoncé dimanche que "les dernières estimations du comité de dérive confirment les risques de pollution côtière à terme. Cependant, compte tenu des conditions environnementales actuelles dans le golfe de Gascogne, les prévisions de dérive ont établi que les côtes françaises ne seraient pas touchées durant la semaine à venir".

Voir: Naufrage du "Grande America": Jadot (EELV) critique le "laxisme autour du transport maritime"

Si une vague de pollution est toujours à craindre, il s'agit cependant d'une évolution positive. Lorsque la première nappe d'hydrocarbure a été repérée, les autorités avaient misées sur une arrivée des premières boulettes en Charente-Maritime et en Gironde entre dimanche et ce lundi.

Des opérations antipollution ont été menées sur place malgré une météo très défavorable et devait être renforcée ce lundi par la venu d'autres navires spécialisés depuis l'Espagne. Par ailleurs, une nette amélioration de la météo est attendue pour mardi.

Les côtes atlantiques se préparent néanmoins à une pollution. A La Rochelle, tractopelles, gants, produits absorbants et boudins flottants étaient prêts vendredi pour lutter contre un éventuelle arrivée d'hydrocarbures.

Une autre forme de pollution est également redoutée. Le Grande America a en effet sombré avec 45 conteneurs renfermant des matières dangereuses ainsi que 2.000 véhicules représentant des tonnes de matières toxiques pour la biodiversité.

Lire aussi:

"Grande America": avec tractopelles et boudins flottants, La Rochelle est prêt

Le "Grande America" la veille de son naufrage au large des côtes françaises.

Commentaires

-