Acte 15 des Gilets jaunes: tensions à Rennes et Clermont-Ferrand

Acte 15 des Gilets jaunes: tensions à Rennes et Clermont-Ferrand

Publié le :

Samedi 23 Février 2019 - 16:27

Mise à jour :

Samedi 23 Février 2019 - 16:28
© Damien MEYER / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Des milliers de Gilets jaunes sont mobilisés ce samedi 23 février pour cet acte 15 avec des rassemblements interrégionaux notamment à Rennes et Clermont-Ferrand où la situation s'est tendue en milieu d'après-midi. A Paris tout semble se dérouler dans le calme sur les Champs-Elysées.

Alors que tout se déroulait dans le calme à travers toute la France, les premières tensions entre manifestants et forces de l'ordre ont éclaté ce samedi en milieu d'après-midi à Rennes, où les autorités ont interdit le centre-ville aux Gilets jaunes, et à Clermont-Ferrand où quelques 2.500 à 3.000 contestataires sont mobilisés.

A Paris, la manifestation se déroule globalement dans le calme sur les Champs-Elysées. Six personnes ont été interpellées. A Chambord, l'ambiance est presque bon enfant: près d'un millier de Gilets jaunes ont pique-niqué devant le château où Emmanuel Macron a fêté ses 40 ans il y a quelques mois. Priscillia Ludovsky, une des figures de la mobilisation, est présente à ce rassemblement pacifique.

Lire aussi: Entre frites et pizzas, les Gilets jaunes pique-niquent à Chambord

A Clermont-Ferrand cependant les forces de l'ordre ont donc dû hausser le ton près de la place de Jaude. A 14h, 15 personnes avaient déjà été interpellées et huit ont fini en garde à vue. Plusieurs armes par destination (boule de pétanque, batte de baseball, pied de biche…) ont été confisquées. Selon La Montagne, une personne aurait été blessée par un tir de LBD.

Des casseurs se sont mêlés aux Gilets jaunes, qui ont alors formé une chaîne humaine pour leur bloquer le passage et continuer à manifester dans le calme.

A Rennes, la situation s'est un peu tendue quand le cortège de manifestants a voulu remonter la rue Maréchal Joffre depuis Liberté. Des gaz lacrymogènes ont été lancés et plusieurs personnes témoignent d'une charge des policiers place de la République. Mais ça n'a pas tourné à l'affrontement.

Et aussi:

Le "gilet jaune" Eric Drouet échoue à "approcher" Macron au salon de l'Agriculture

Pour le Gilet jaune Maxime Nicolle le sionisme est "raciste"

La situation s'est un peu tendue en milieu d'après-midi à Rennes et Clermont-Ferrand pour l'acte 15 des Gilets jaunes.


Commentaires

-