Acte 4 des gilets jaunes: une manifestante de 20 ans éborgnée à Paris

Acte 4 des gilets jaunes: une manifestante de 20 ans éborgnée à Paris

Publié le :

Lundi 10 Décembre 2018 - 16:55

Mise à jour :

Lundi 10 Décembre 2018 - 16:59
Une jeune femme de 20 ans a été blessée grièvement à l'oeil alors qu'elle participait samedi à la manifestation des gilets jaunes à Paris. Elle a perdu l'usage de son œil gauche selon un de ses proches.
©Loïc Venance/AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Plusieurs vidéos très choquantes circulent sur les réseaux sociaux. Une jeune femme de 20 ans qui participait à l'"acte 4" des gilets jaunes samedi 8 à Paris a été très grièvement blessé par un tir de lanceur de balles de défense des forces de l'ordre ou un éclat de grenade. Selon un de ses proches joints par Libération, elle a définitivement perdu la vision de l'œil gauche et souffre également de plusieurs fractures du crâne.

Les faits auraient eu lieu vers 14h au niveau des Champs-Elysées. Sur les images diffusées sur les réseaux sociaux (que France-Soir a choisi de ne pas diffuser en raison de leur caractère choquant, elles peuvent être consultés ici et ), on peut voir la victime, gisant au sol et saignant abondamment de la tête, être prise en charge par un "street-médic", ces manifestants qui prodiguent les premiers soins aux blessés.

Lire aussi - Garges-lès-Gonesse: un adolescent blessé à la joue par un tir de flash-ball

"J’étais ici en tant que premier secours freelance, donc je courais de blessés en blessés et là on m’a appelé. Je suis arrivé sur place. Il y avait du sang partout. J’ai fait un point de compression. On l’a évacuée. Les gendarmes et pompiers m’ont aidé à prendre le relais. Ensuite les pompiers sont venus et l’ont prise pour l’emmener aux urgences. Depuis je n’ai aucune nouvelle. C’était face à l’Arc de triomphe, à quelques pas du magasin Cartier", a témoigné le jeune homme auprès de Check News.

Transférée aux urgences ophtalmologiques de l’hôpital Cochin après les faits, la jeune Picarde a pu être prise en charge par le corps médical mais il "était trop tard pour sauver son oeil" explique ses proches sur la cagnotte Leetchi ouverte à son profit. Cette dernière doit servir à "l'accompagner (...) dans ses dépenses médicales et de soutien psychologique et à reconstruire sa vie". Elle a été ouverte par le militant identitaire Damien Rieu, directeur adjoint de la Communication de la ville de Beaucaire dirigée par Julien Sanchez, et porte-parole du RN (ex-FN). Près de 10.000 euros avaient été récoltés avant 17h ce lundi 10.

Voir:

Loiret: un ado blessé à la tête par un tir de flash-ball

Meaux: touché aux testicules par un tir de flash-ball, un lycéen porte plainte

Info FS- Gilet jaune dans le coma après un tir de flash-ball: bavure à Toulouse?

La victime a pu être blessée par un tir de lanceur de balle de défense.


Commentaires

-