Affaire Elodie Kulik: nouveau rebondissement après une lettre anonyme

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 06 mars 2018 - 16:56
Image
Elodie Kulik.
Crédits
©Capture d'écran YouTube
Une lettre anonyme a été récemment envoyée au parquet concernant l'affaire Elodie Kulik.
©Capture d'écran YouTube
Une lettre anonyme concernant l'affaire Elodie Kulik a été envoyée en début d'année au parquet: un nouvel élément qui a poussé à reporter la décision de la chambre d’instruction de la cour d’appel d’Amiens. Elle devait statuer ce mardi sur le renvoi de Willy Bardon (le seul suspect encore vivant) devant les assises.

Nouveau rebondissement dans l'affaire Elodie Kulik, la jeune banquière violée et tuée en janvier 2002 à Tertry (Somme). Alors que la chambre d’instruction de la cour d’appel d’Amiens devait statuer ce mardi 6 sur le renvoi de Willy Bardon (le seul suspect encore vivant) devant les assises, une lettre anonyme envoyée en début d'année au parquet a chamboulé le déroulé des évènements.

Selon les informations rapportées par Le Courrier Picard, une nouvelle audience a donc été programmée afin de déterminer si ce courrier devait être retenu dans l'instruction. Visiblement, d'après l'avocat du père de la victime, l'auteur de cette lettre dénoncerait un témoin qui aurait des informations sur le suspect.

"C'est encore de l'attente, on ne m'aura pas épargné", a réagi Jacky Kulik au micro de France Bleu estimant que ce nouveau report était "encore un gain de temps favorable à Willy Bardon". "Cela n'en finit pas, j'ai l'impression que j'aurai 80 ans quand Willy Bardon passera aux assises", a-t-il ajouté.

Lire aussi - Meurtre d’Alexia Daval : sa famille s'est sentie "manipulée" par le mari

Agée de 24 ans et directrice d’une agence bancaire à Péronne dans la Somme, Elodie Kulik avait été violée puis étouffée en janvier 2002. Son corps avait ensuite été retrouvé en partie calciné dans un champ à quelques kilomètres de là, à Tertry. Peu avant le drame, la jeune femme avait lancé un appel de détresse aux pompiers via son téléphone, un enregistrement sur lequel on pouvait entendre deux voix d'hommes.

En 2012, les enquêteurs avaient permis d’identifier un meurtrier présumé grâce à une méthode d'analyse ADN utilisée pour la première fois en France. Mais le suspect, nommé Grégory Wiart, n'était déjà plus de ce monde: ils se sont rendu compte qu'il était mort quelques mois après l’agression dans un accident de la route.

Finalement, un an plus tard, son "copain de virées" Willy Bardon a été mis en examen pour "enlèvement, séquestration, viol en réunion et meurtre" avant d'être remis en liberté en avril 2014. Il était toujours sous contrôle judiciaire. Mais ce dernier a été confondu par sa voix sur l'enregistrement de la jeune femme.

Le parquet et les juges ont donc décidé de le renvoyer devant les assises. Ses avocats ont fait appel de la décision. 

À LIRE AUSSI

Image
Pompiers Pompiers Camion Intervention Urgence
Une mère et ses deux enfants tués en voiture: la piste du meurtre étudiée
Une mère a percuté un pont en voiture lundi dans le Vaucluse avec ses deux enfants à bord. Aucun des trois n'a survécu. Les enquêteurs examineraient la piste d'un acte...
06 mars 2018 - 08:21
Société
Image
Jean-Pierre Fouillot (g) et son épouse Isabelle lors des funérailles de leur fille, Alexia Daval, le 8 novembre 2017 à Gray
Meurtre d’Alexia Daval : sa famille s'est sentie "manipulée" par le mari
La famille d'Alexia Daval s'est sentie "manipulée" et "trahie" par Jonathann Daval qui a reconnu, après trois mois de dissimulations, avoir étranglé son épouse Alexia...
05 mars 2018 - 19:01
Image
Dès 2018, les crédits affectés au parc immobilier de la police grimperont de 5% par rapport à 2017 pour s'établir à 196 millions d'euros et de 9% pour la gendarmerie (101 millions d'euros), selon le m
Il demande de l'aide sur Facebook pour retrouver son ex-compagne avant d'avouer son meurtre
Un père de famille de 33 ans habitant Bouchemaine dans le Maine-et-Loire a lancé jeudi soir un appel à témoins sur les réseaux sociaux pour retrouver son ex-compagne p...
26 février 2018 - 18:51
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.