Affaire Maëlys: gendarmes soupçonnés et requête en nullité, l'enquête s'enfonce

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 22 novembre 2017 - 11:44
Image
Avis de recherches, photographié le 28 août 2017, pour Maelys, une fillette de 9 ans disparue pendan
Crédits
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Les gendarmes sont au coeur de la critique dans l'enquête sur la disparition de Maëlys.
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
Mardi, une dizaine de gendarmes ont été entendus par la police dans l'enquête, non pas celle sur Maëlys, mais celle sur une possible violation du secret de l'instruction. Le même jour, la défense de Nordahl Lelandais présentait une requête en nullité sur des auditions réalisées par les militaires. L'enquête sombre dans un conflit larvé entre justice et gendarmes.

C'est l'autre affaire en filigrane de l'enquête sur la disparition de la petite Maëlys de Araujo. Et c'est un point qui n'est hélas pas sans rappeler l'affaire dite du "petit Grégory" en 1984, toujours non résolue 33 ans après: la guerre que se livrent la justice, qui tient à ne rien laisser filtrer sur l'avancée (visiblement erratique) de l'enquête, et la gendarmerie qui a enquêté sur le terrain. Mardi 21, des gendarmes ont été interrogés par des policiers suite à la plainte déposée par le procureur de Grenoble qui les accuse d'avoir fait fuiter des informations. Ils sont officiellement suspects de "violation" du secret de l'instruction. Ce sont donc une dizaine de militaires qui ont dû répondre –en audition libre– à d'autres représentants des forces de l'ordre et se justifier sur leurs rapports avec la presse et les informations que les journalistes ont pu détenir dès les premiers jours, alors que l'ensemble de la profession convergeait vers Pont-de-Beauvoisin, en Isère, là où la fillette a disparu dans la salle polyvalente de la commune, en marge d'une fête de mariage.

A lire: Maëlys: le patron de la gendarmerie juge "scandaleuses" les accusations de "fuites" procureur

Ironie du sort, cette audition embarrassante intervenait le même jour que l'audience devant la chambre d'instruction de la Cour d'appel de Grenoble concernant la requête en nullité déposée par Maître Alain Jakubowicz, l'avocat du principal suspect Nordahl Lelandais. La défense demande en effet l'annulation des trois premières audiences de l'ancien militaire de 34 ans qui aurait été entendu sans être filmé, une obligation selon le code de la procédure pénale pour des faits criminels. Là encore, le manque de rigueur des gendarmes est pointé du doigt et pourrait alimenter un peu plus la défense, qui se concentre exclusivement sur la procédure et non sur les faits pour l'instant.

Lire aussi: Exclusif - Maëlys, dernière heure avant le drame: il raconte

Ce week-end du 25 et 26 novembre, cela fera 13 semaines que la petite fille s'est volatilisée, aux environs de 3h du matin, alors que seuls les invités les plus "fêtards", ou les plus proches des mariés, étaient encore présents. Seule certitude, l'enfant est monté dans l'Audi A3 de Nordahl Lelandais, une trace ADN le prouve. Ce dernier assure que son véhicule était à l'arrêt et qu'il n'a jamais démarré avec la fillette à bord.  

À LIRE AUSSI

Image
Le principal suspect dans l'affaire Maëlys, Nordahl Lelandais.
Affaire Maëlys: la décision sur la requête en nullité renvoyée à une date ultérieure
ALERTE INFO - L'audience à huis clos de la chambre d'instruction s'est réunie ce mardi matin pour examiner la demande de la défense de Nordahl Lelandais sur sa requête...
21 novembre 2017 - 12:56
Société
Image
Disparition de Maëlys lors d'un mariage dans l'Isère: l'enquête requalifiée en enlèvement
INFO FRANCE SOIR: Qui est Nordahl L., le principal suspect dans la disparition de la petite Maëlys?
INFO FRANCE SOIR: Nordahl L., l'un des deux hommes initialement placés en garde à vue a été finalement mis en examen suite à la découverte d'une trace ADN à l'intérieu...
04 septembre 2017 - 12:48
Société
Image
Une affiche avec le portrait de la petite Maelys.
Exclusif - Maëlys, dernière heure avant le drame: il raconte
Dans la nuit du 26 au 27 août, Maëlys de Araujo, qui accompagnait ses parents à un mariage à Pont-de-Beauvoisin (Isère), disparaît. Douze semaines plus tard, alors que...
20 novembre 2017 - 17:32
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don