Affaire Maëlys - Nordahl Lelandais doit se montrer selon son avocat qui dénonce les "fausses informations"

Transparence

Affaire Maëlys - Nordahl Lelandais doit se montrer selon son avocat qui dénonce les "fausses informations"

Publié le :

Vendredi 09 Février 2018 - 09:38

Mise à jour :

Vendredi 09 Février 2018 - 09:44
Ce vendredi, Nordahl Lelandais saura si la justice accepte ou non sa remise en liberté dans l'affaire de la disparition de Maëlys. Son avocat souhaite que son client puisse être plus visible, alors que l'audience s'était déroulée à huis clos.
©DR
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le verdict, sauf énorme surprise, ne devrait pas lui être favorable. Ce vendredi 9, Nordahl Lelandais connaitra la décision de la chambre d'instruction de la cour d'appel de Grenoble auprès de qui il avait formulé un recours contre la décision de le maintenir en détention dans l'enquête sur la disparition de Maëlys.

L'ancien militaire de 34 ans, seul suspect connu dans cette affaire, et en détention depuis le 3 septembre, nie toute implication dans la disparition de l'enfant. La justice l'accuse aussi de l'avoir tuée, alors que la dépouille de l'enfant n'a jamais été retrouvée malgré des fouilles colossales.

Le 23 janvier, sa demande de liberté avait été refusée et l'homme, qui reste présumé innocent, a fait appel de cette décision. Dans le cas peu probable où les juges décident de donner suite à sa demande, il restera cependant derrière les barreaux, étant également mis en examen et placé en détention provisoire dans la mort du caporal Arthur Noyer.

Si la démarche a peu de chance d'aboutir, elle garde malgré tout un sens important pour la défense. Non seulement elle est cohérente avec la thèse du suspect qui clame son innocence (et qui n'a donc aucune raison de ne pas demander, au moins pour la forme, sa remise en liberté), mais elle répond aussi au souhait de son avocat Alain Jakubowicz d'exposer son client. "Qu'on le voie" a-t-il souhaité au moment de l'audience, avant que ne soit décidé un huis clos qui a empêché le public d'assister à l'audience.

Lire aussi: Affaire Maëlys: la remise en liberté de Nordahl Lelandais examinée en appel

A la sortie de la salle d'audience, Alain Jakubowicz a d'ailleurs confirmé son souhait que Nordahl Lelandais ne soit pas caché aux yeux du grand public qui suit de près les retournements de cette enquête. "C’était le moment pour nos concitoyens qui sont passionnés par cette affaire de connaître la réalité de l’état de ce dossier sans violation du secret de l’instruction. Je pense que la pire des choses c’est l’opacité" a déclaré l'avocat lyonnais. Qui estime que "cette opacité autorise un certain nombre de personnes à faire courir des rumeurs, à donner de fausses informations, à fabriquer de faux scoops, alors que le dossier est d’une clarté, à certains égards, totale".

Pour rappel, l'avocat repose sa défense sur des témoignages contradictoires de certains invités au mariage qui explique que la fillette était encore présente dans la salle polyvalente lorsque Nordahl Lelandais s'est éclipsé de la fête.

L'avocat de Nordahl Lelandais dénonce l'opacité imposée à son client, qui clame son innocence.

Commentaires

-