Les agriculteurs bloquent le périphérique à Toulouse ce mercredi

Les agriculteurs bloquent le périphérique à Toulouse ce mercredi

Publié le :

Mercredi 31 Janvier 2018 - 12:01

Mise à jour :

Mercredi 31 Janvier 2018 - 12:09
©Jacky Naegelen/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les usagers du périphérique toulousain doivent prendre leur mal en patience ce mercredi. Les agriculteurs manifestent sur la voie toute la journée pour protester contre la carte des futures zones agricoles défavorisées.

Des tracteurs se massaient sur le périphérique toulousain ce mercredi 31 pour protester contre la carte des futures zones agricoles défavorisées. Leur opération escargot devrait se poursuivre tout au long de la journée.

Peu après 7h30 du matin, des dizaines de tracteurs perturbaient déjà largement le trafic autour de Toulouse. Les véhicules devaient emprunter les autoroutes A64 et A68 pour s'y rendre, le trafic était d'ailleurs aussi difficile sur ces voies.

A voir aussi: Macron en Auvergne pour faire retrouver "le printemps" aux agriculteurs inquiets

Depuis 10h, deux convois d'exploitants tournent à très faible allure sur la rocade et dans les deux sens de circulation. Entre 150 et 200 engins empêchent les voitures de circuler à allure normale selon les organisateurs, dont les propos ont été relayés par La Dépêche.

La préfecture a conseillé aux habitants de Toulouse et son agglomération d'éviter d'utiliser leur véhicule ce mercredi.

Les agriculteurs, appelés à se mobiliser par les JA (Jeunes agriculteurs) et la FDSEA, ont rendez-vous avec le préfet de Haute-Garonne cet après-midi à 16h. Ils manifestent contre la carte des zones agricoles défavorisées qui va prochainement être mise en place. Décidée au niveau européen, la réforme entrera en vigueur au printemps.

Celle-ci permet aux éleveurs et cultivateurs issus de certaines communes éligibles de recevoir quelques aides européennes pouvant aller jusqu'à 15.000 euros par an. Mais le nombre de localités concernées risque d'être réduit. Ceci pourrait provoquer la faillite de nombreuses exploitations, selon les manifestants.

Les tracteurs risquent de bloquer le périphérique de Toulouse toute la journée.


Commentaires

-