Aisne: un homme en fauteuil roulant mortellement percuté par un train

Aisne: un homme en fauteuil roulant mortellement percuté par un train

Publié le :

Vendredi 17 Avril 2015 - 10:29

Mise à jour :

Vendredi 17 Avril 2015 - 10:37
©Durand Florence/Sipa
PARTAGER :
-A +A

Faute de passage adapté aux handicapés, un homme en fauteuil roulant s'est retrouvé coincé sur les rails alors qu'il tentait de traverser les voies. Atteint de sclérose en plaques, il a été mortellement percuté par un train.

C'est un drame comme l'on ne voudrait plus jamais en voir. Un jeune homme de 32 ans qui se déplaçait en fauteuil roulant a été mortellement percuté par un train en gare de La Fère (Aisne) jeudi 16, alors qu'il traversait les voies avec son épouse. Faute de passage adapté pour les handicapés, le couple avait pris pour habitude de passer les voies de cette façon. S'ils n'avaient pas eu de problème jusqu'à présent, cette énième tentative a été fatale.

Le fauteuil roulant de l'homme décédé, atteint de sclérose en plaques, qui était tiré par sa femme enceinte de 7 mois, s'est coincé sur la voie ferrée, alors qu'un train de marchandise entrait en gare. La victime, qui n'a pas pu rejoindre le quai à temps, a été tuée sur le coup. Son épouse, blessée au bras et choquée, a été transportée par les secours à l'hôpital de Chauny.

Suite au drame, le parquet a ouvert une enquête pour homicide involontaire par imprudence. "La gare n'est pas équipée de passage adapté aux handicapés, ce qui pourrait expliquer les circonstances de l'accident", a précisé le substitut du procureur à Laon.

De son côté, la SNCF a tenté de se dédouaner. "Tous les ans, ce sont une trentaine d'accidents de ce type (personne traversant les voies sans y être autorisée par un agent SNCF) qui surviennent sur le réseau ferré national en dépit des campagnes de communication et de prévention engagées", a précisé la compagnie ferroviaire. Mais pour Raymond Deneuville, maire de La Fère, le couple n'avait pas d'autres choix que de traverser ainsi la voie: "S'il y avait eu l'accessibilité, il n'y aurait pas eu ce problème, ça aurait pu être évité".

Une loi de 2005 en faveur de l'accessibilité obligeait, sous 10 ans, que tous les lieux publics (écoles, gares, mairies, etc.), soient accessible aux personnes souffrant de handicap. Mais devant les retards accumulés cette année, la SNCF a obtenu du gouvernement un délai de 9 années supplémentaire. La compagnie ferroviaire a donc jusqu'en 2024 pour se mettre en conformité avec la loi...

 

Alors qu'il tentait de traverser les voies, un homme en fauteuil roulant s'est fait percuter mortellement par un train.

Commentaires

-