Aube: il poignarde sa femme enceinte et prend la fuite

Aube: il poignarde sa femme enceinte et prend la fuite

Publié le :

Mercredi 13 Décembre 2017 - 12:34

Mise à jour :

Mercredi 13 Décembre 2017 - 12:46
Un homme de 24 ans a poignardé sa compagne enceinte lundi dans l'Aube. Il a pris la fuite et est toujours recherché ce mercredi. Sa victime, prise en charge par un hôpital parisien, est hors de danger.
©Philippe Huguen/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le suspect est activement recherché par les forces de l'ordre. Un homme de 24 ans a pris la fuite lundi 11 après avoir violemment agressé sa femme enceinte à La Villeneuve-au-Chemin dans l'Aube. Malgré un important dispositif policier, l'agresseur présumé court toujours.

Après avoir porté plusieurs coups de couteau sur le haut du corps de la jeune femme de 25 ans, l’agresseur présumé a pris la fuite à pied. Le motif de cette agression n'est pas encore connu. Prise en charge par les secours, la victime, qui en était à son quatrième mois de grossesse, a été évacuée par une équipe du SMUR qui est intervenue sur place vers 7h45. La jeune femme, dont les jours étaient en danger, a aussitôt été transportée en urgence au centre hospitalier de Troyes, avant d'être transférée vers un hôpital parisien.

Ses jours ne sont maintenant plus en danger mais son état est encore jugé préoccupant selon le corps médical rapporte France 3 Grand-Est.

Né en 1993, l’agresseur venait de purger six années de prison et cumule les condamnations pour violences aggravées, vol à main armée, recel et détention de stupéfiants ou encore outrage à agent dépositaire de l’autorité publique.

La brigade de recherche de Troyes a immédiatement déployé d'importants moyens pour tenter de retrouver le fuyard. En vain, ce mercredi 13 il n'avait toujours pas été appréhendé par les forces de l'ordre malgré un renfort conséquent des effectifs de la gendarmerie de Reims.

Une enquête a été ouverte pour tentative d'homicide volontaire par concubin. Pour une tentative de meurtre sur conjoint, l'auteur encoure la réclusion criminelle à perpétuité.

L'agresseur est toujours recherché par les forces de l'ordre.


Commentaires

-