Aulnay-sous-Bois: un policier roué de coups, son collègue tire en l'air

Aulnay-sous-Bois: un policier roué de coups, son collègue tire en l'air

Publié le 02/01/2018 à 08:20 - Mise à jour à 08:21
© PATRICK KOVARIK / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Deux policiers ont été pris à partie par un groupe de jeunes lundi, à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Un fonctionnaire a tiré en l'air pour disperser les agresseurs qui tabassaient son collègue.

Un policier a du faire usage de son arme de service en tirant en l'air à Aulnay-sous-Bois lundi 1er vers 18h. Pour avoir tenter de contrôler un jeune qui circulait sur un scooter volé, un policier a été violemment passé à tabac par un groupe de jeunes. Son collègue a ouvert le feu en l'air pour disperser les agresseurs.

L'agression a eu lieu dans la cité des 3.000. Le policier frappé s'est vu délivrer huit jours d'incapacité totale de travail. Au moins deux personnes ont été interpellées, selon le ministère de l'Intérieur. Le policier blessé a été transporté à l'hôpital Robert Ballanger pour subir un pour examen. Il a reçu plusieurs coups au niveau de la tête et souffre de diverses contusions rapporte Le Parisien

Un fait divers qui intervient le lendemain d'u ne violente agression contre deux policiers à Champigny-sur-Marne contre deux policiers dont une femme qui a été rouée de coups par une dizaine d'agresseurs. Des vidéos diffusées par des personnes se présentant comme témoins de la scène, largement reprises sur les réseaux sociaux, montrent une foule en mouvement d'individus qui se précipitent sur un véhicule retourné. On voit ensuite plusieurs personnes tapant dessus à coups de barres, ainsi qu'une femme en uniforme, à terre, encerclée, qui reçoit des coups de pieds.

Lire aussi - Champigny-sur-Marne: une policière passée à tabac, deux interpellations

Les forces de l'ordre intervenaient en marge d'une soirée qui a dégénéré en émeute. Emmanuel Macron a promis dans un tweet que les "coupables du lynchage lâche et criminel des policiers" seraient "retrouvés et punis". 

Par ailleurs, le ministère de l'Intérieur a fait état d'un nombre de véhicules incendiés et de personnes interpellées lors de la Saint-Sylvestre en hausse par rapport à l'an dernier : 1 031 véhicules ont brûlé durant la nuit (contre 935) et 510 personnes ont été interpellées (contre 454), dont 349 placés en garde à vue (contre 301).

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Un policier a été roué de coups dans la cité des 3.000 à Aulnay-sous-Bois.

Annonces immobilières

Fil d'actualités Société




Commentaires

-