Bourges: une petite fille maltraitée dans le coma, une partie de sa famille en garde à vue

Maltraitance

Bourges: une petite fille maltraitée dans le coma, une partie de sa famille en garde à vue

Publié le :

Jeudi 04 Janvier 2018 - 17:52

Mise à jour :

Jeudi 04 Janvier 2018 - 18:08
Une petite fille de 6 ans, victime de maltraitance, d'actes de torture et de barbarie, est dans le coma depuis cinq jours. Hospitalisée à Bourges samedi, elle a été transférée à Tours. Ses parents et deux autres membres de sa famille ont été placés en garde à vue.
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s) : La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Elle se trouve toujours entre la vie et la mort. Une petite fille âgée d'à peine six ans a été transportée inconsciente samedi 30 à l'hôpital de Bourges par sa mère et son compagnon (qui n'a pas reconnu l'enfant), qui ont donné une fausse identité aux urgences.

Elle était déjà dans un état critique. Selon France Bleu Berry, son corps était marqué par de multiples traces de maltraitance: des ecchymoses, des brûlures et même des morsures.

Face à la gravité de son état de santé, la fillette a été transférée à l'hôpital de Tours où elle est dans le coma depuis.

Voir aussi: la mère et le beau-père d'Angèle, fillette torturée et tuée, expriment leurs "regrets"

Sa mère, âgée de 22 ans, et le compagnon,24 ans, de celle-ci ont été interpellés à Toulouse alors qu'ils tentaient de fuir la police. Ils ont été placés en garde à vue. Ils se rejettent la faute pour les coups.

L'homme a reconnu avoir frappé la fillette mais accuse sa concubine des blessures les plus graves. Ils ont tous les deux été présentés à un juge dès ce jeudi 4 après-midi en vue d'une mise en examen. Ils pourraient être inculpés pour "actes de torture et de barbarie". Ou pire si la fillette venait à succomber à ses blessures.

Deux autres femmes de la famille (la grand-mère et une tante de l'enfant) ont également été arrêtées.

A noter la situation particulière de cette famille. Le petit frère de la fillette dans le coma a été placé en famille d'accueil il y a quelques mois. Elle aussi aurait dû l'être depuis octobre mais sa mère s'y serait vivement opposée.

Auteur(s) : La rédaction de FranceSoir.fr

Cinq jours après avoir été transportée à l'hôpital de Bourges, une fillette sévèrement maltraitée se trouve toujours entre la vie et la mort (illustration).

Commentaires

-