"Charlie Hebdo": la Bulgarie ordonne l'extradition du beau-frère de Kouachi

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

"Charlie Hebdo": la Bulgarie ordonne l'extradition du beau-frère de Kouachi

Publié le 16/08/2016 à 16:54 - Mise à jour à 16:57
©Dimitar Dilkoff/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Mourad Hamyd, le beau-frère de Chérif Kouachi, sera bien extradé vers la France, ce qu'il avait réclamé. La justice bulgare a ordonné son transfert mardi. Arrêté après l'attaque de "Charlie Hebdo" par les frères Kouachi puis relâché, il est soupçonné d'avoir voulu rejoindre la Syrie en juillet dernier.

Un tribunal bulgare a ordonné ce mardi 16 comme prévu la remise à la France de Mourad Hamyd, beau-frère de l'un des auteurs de l'attentat contre Charlie Hebdo, Chérif Kouachi, soupçonné d'avoir voulu rejoindre les rangs djihadistes en Syrie.

Mourad Hamyd, 20 ans, avait été arrêté le 28 juillet après tenté d'entrer en Turquie. Le Français, qui nie les faits qui lui sont reprochés, avait accepté le 10 août d'être extradé. Selon son avocat commis d'office bulgare, il a depuis "prêté assistance aux enquêteurs".

Selon le mandat d'arrêt européen émis par le tribunal de grande instance de Paris, il est recherché pour "association de malfaiteurs en vue de préparation d'acte de terrorisme", un délit passible de dix ans de prison en France.

Mourad Hamyd avait été placé en garde à vue pendant 48 heures au lendemain de l'attentat contre l'hebdomadaire satirique, avant d'être relâché sans qu'aucune charge ne soit retenue contre lui. Dans un entretien à l'AFP, le 10 janvier 2015, il s'était dit "sidéré, complètement dépassé par les événements". "Cet attentat, c'est l'horreur, c'est un crime horrible et je pense aux victimes et à leurs familles", avait-il déclaré. "Je suis sous le choc, on a dit des choses horribles et fausses sur moi dans les réseaux sociaux alors que je suis un lycéen normal qui vit tranquillement avec ses parents", avait alors expliqué le jeune homme qui était alors en Terminale, disant n'avoir que des rapports "assez lointains" avec Chérif Kouachi.

Selon un état des lieux dressé le 19 juillet par Manuel Valls, 2.147 Français ou étrangers résidant en France "sont connus pour leur implication dans les filières syro-irakiennes". Quelque 680 adultes, dont un tiers de femmes sont sur place, 179 personnes sont en transit dans un pays tiers pour rejoindre la zone ou en revenir et 203 personnes qui ont séjourné en Syrie ou en Irak sont revenues sur le territoire français, a-t-il rapporté. 187 Français ou résidant français y sont morts.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP


PARTAGER CET ARTICLE :


Mourad Hamyd, 20 ans, avait été arrêté le 28 juillet après tenté d'entrer en Turquie.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-