Compiègne: un couple bagarreur, alcoolique mais amoureux devant le tribunal

Compiègne: un couple bagarreur, alcoolique mais amoureux devant le tribunal

Publié le :

Mardi 14 Novembre 2017 - 16:56

Mise à jour :

Mardi 14 Novembre 2017 - 17:12
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un couple a dû se rendre au tribunal correctionnel de Compiègne, dans l'Oise, vendredi. Lui devait répondre d'actes de violences sur sa femme. Les deux alcooliques se battaient régulièrement depuis 23 ans.

L'alcoolisme les avait isolés de leurs proches, mais ils étaient ensemble. Un couple de Thiescourt, dans l'Oise, a dû se présenter devant le tribunal correctionnel de Compiègne vendredi 10.

Yves et sa compagne s'entraînaient l'un et l'autre à boire depuis 23 ans. Leur alcoolisme les poussait parfois aussi à se battre. Une relation belliqueuse qui les a conduits devant le juge.

Mardi 7, la femme a fui leur petite maison couverte de bleus pour échapper à son mari. "Et ce n'est pas la première fois, vous avez déjà été condamné pour violence sur votre femme en 2004", lui a rappelé Coralie Brunot, la magistrate qui a présidé l'audience, dont les propos ont été rapportés par Le Parisien.

Car c'est un débordement de violences d'Yves sur sa femme qui est à l'origine de leur apparition au tribunal. L'homme a cependant maintenu que tous deux étaient très amoureux. Abus d'alcool et violences se sont ainsi succédés pendant des années. "Même si on s'aime", a confié l'accusé qui a été condamné à deux ans de prison dont un ferme.

En plus, il devra suivre un stage dédié aux auteurs de violences conjugales et soigner son alcoolisme. Enfin, il a écopé d'une interdiction d'entrer en contact avec sa bien-aimée pendant trois ans.

En plus de mener à des comportements dangereux, l'alcoolisme provoque chaque année 365.000 décès par cancer de l'œsophage, du colon, ou encore du foie, dans le monde, selon l'OMS. Et c'est pas moins de 700.000 nouveaux cas de ces maladies qui sont détectés tous les ans à cause de l'alcool qui représente 4,5% de tous les décès par cancer dans le monde.

L'alcoolisme les avait isolés de leurs proches, mais ils étaient ensemble. Un couple de Thiescourt, dans l'Oise, a dû se présenter devant le tribunal correctionnel de Compiègne vendredi dernier.


Commentaires

-