Condamné pour cambriolage, il se venge le soir même avec des excréments

Condamné pour cambriolage, il se venge le soir même avec des excréments

Publié le :

Mardi 26 Mars 2019 - 16:02

Mise à jour :

Mardi 26 Mars 2019 - 16:07
© Franck Fife / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Un jeune homme de 19 ans a été condamné à plusieurs mois de prison ferme lundi 25 par le tribunal correctionnel de Fontainebleau. Jugé jeudi pour un cambriolage, il avait menacé de mort une greffière puis était allé dégrader le soir même le domicile de ses victimes à grand renfort d'excrèments.

 

Le jeune homme originaire de Seine-et-Marne n'a tenu que quatre jours après sa condamnation avec sursis avant d'être incarcéré. En colère après le premier verdict, il a en effet décidé d'aller se venger de ses premières victimes, à grand renfort d'excréments.

Ce jeune majeur de 19 ans avait été condamné jeudi dernier à trois mois de prison avec sursis accompagné de travaux d’intérêt général et 20.000 euros de dommages et intérêts pour un cambriolage commis fin août à Ville-Saint-Jacques.

Voir: Montélimar - il défèque dans les locaux de la CAF, enduit les murs de ses excréments et gifle un employé avec

Le soir même, il a décidé d'aller se venger. Il est retourné au domicile de la famille qu'il avait cambriolée. "Il a mis le feu à des poubelles et à la boîte aux lettres. Il y a glissé une lettre d’insultes", rapporte Le Parisien. Le jeune homme ne s'est pas arrêté là, allant jusqu'à maculer les voitures de son propre caca. Il a finalement été interpellé un peu plus tard, avec des traces d'excréments sur lui.

"Ce n’est pas moi. Ils n’ont fait aucune analyse. C'est peut-être du chocolat", a-t-il tenté d'arguer lundi devant le tribunal de Fontainebleau durant son procès pour dégradations mais aussi menaces de mort, outrages et apologie d’acte de terrorisme. A l'issue de son premier procès, il s'en était en effet pris verbalement à une greffière, déclarant notamment: "Je vais revenir faire un carnage, je comprends pourquoi Mohammed Merah a fait cet acte". Il a finalement été relaxé pour ce qui est du délit d'apologie du terrorisme, après avoir assuré qu'il n'en "pensait pas un mot".

Il a finalement été condamné à cinq mois de prison ferme et incarcéré à l'issue de l'audience. Il avait également été condamné en janvier dernier à sept mois de prison pour son implication dans une affaire de stupéfiant.

Lire aussi:

Couverts d'urine et d'excréments, les enfants du couple étaient enfermés dans des cages

L'homme a badigeonné d’excréments les voitures des personnes qu'il avait cambriolées quelques mois plus tôt.


Commentaires

-