Des chasseurs abattent un éléphant et se font charger, la vidéo fait scandale

Des chasseurs abattent un éléphant et se font charger, la vidéo fait scandale

Publié le :

Vendredi 19 Octobre 2018 - 16:35

Mise à jour :

Vendredi 19 Octobre 2018 - 16:41
© Issouf SANOGO / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Une vidéo qui remonterait à plusieurs années et montrant des chasseurs abattre un éléphant avant d'être chargés par le troupeau circule depuis quelques jours sur les réseaux sociaux. Les défenseurs des animaux s'en sont emparé pour dénoncer la lâcheté de cette pratique.

La vidéo est devenue un symbole par les défenseurs des animaux. Les images d'une chasse à l'éléphant au cours de laquelle un animal est abattu et les tireurs chargés par le troupeau circule depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux.

On peut y voir un chasseur et son guide à quelques dizaines de mètres d'un troupeau de pachydermes. "Tire entre les yeux", conseille le guide. Le chasseur tire une première fois sur l'animal qui s'enfuit. "Tire encore", peut-on entendre. Le second coup fait trébucher l'animal, le troisième, tiré par le guide, le met à terre.

C'est alors que les barrissements de colère se font entendre et que le reste du troupeau commence à charger. Les deux hommes et le caméraman prennent alors la fuite. Les animaux finissent par s'arrêter.

Des images qui pour les anti-chasse, témoignent à la fois de la cruauté de cette pratique, mais aussi de la lâcheté des chasseurs. "Regardez-les bien ces «écologistes de terrain», des baudruches gonflées de suffisance qui tuent à distance un éléphant par «plaisir» mais s’enfuient comme des pleutres dès qu’un autre s’approche", a par exemple tweeté le député européen  EELV Pascal Durand, en référence au slogan des chasseurs "premiers écologiste de France".

A noter que ces images dateraient de plusieurs années, selon les informations de news24. Un expert local de la chasse au très gros gibier a en effet affirmé au site qu'elles remontent à "trois ou quatre ans" et avaient été tournées dans la réserve de Nakabolelwa, en Namibie. Un pays dans lequel la chasse à l'éléphant est encore autorisée.

Les chasseurs ont été chargés par les éléphants après avoir abattu l'un d'eux (illustration).


Commentaires

-