Disparus de Mirepoix: un suspect avoue le meurtre du père et sa fille

Piégés

Disparus de Mirepoix: un suspect avoue le meurtre du père et sa fille

Publié le :

Mercredi 13 Juin 2018 - 08:30

Mise à jour :

Mercredi 13 Juin 2018 - 08:31
Un père et sa fille disparus depuis novembre dernier ont été retrouvés morts mardi matin sur les indications d'un suspect qui a avoué leur meurtre. Les deux victimes avaient disparu à Mirepoix, dans l'Ariège. Une femme, l'ex-maîtresse du père, est aussi soupçonnée d'être liée à ces morts.
©Capture d'écran Twitter
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Les disparus de Mirepoix, en Ariège, ont été retrouvés sans vie mardi 12 par les gendarmes sur indication du principal suspect de l'affaire, qui a avoué leur meurtre. Christophe Orsaz, 46 ans, et sa fille Célia, âgée de 18 ans, avaient disparu depuis le 30 novembre dernier.

Ce jour là, ils avaient quitté leur domicile pour se rendre à la gare de Foix ou Pamiers, afin que la jeune fille se rende à Toulouse où elle faisait ses études. Seulement, le père et sa fille s'étaient volatilisés.

Les témoignages de leurs proches avaient permis aux enquêteurs de découvrir que Christophe Orsaz, jardinier paysagiste de son état, devait se rendre à un rendez-vous professionnel avant d'accompagner sa fille à la gare.

A voir aussi: Ariège - disparition inquiétante d'un père et sa fille, leur voiture retrouvée incendiée

Les gendarmes chargés de l'enquête ont finalement interpelé un certain Jean-Paul Vidal ainsi que Marie-José Montesinos, une infirmière et ancienne maîtresse de Christophe Orsaz, lundi 11.

Et c'est le mécanicien qui a révélé où étaient cachés les corps. Le père de famille a été battu à mort avec une barre à mine avant d'être jeté dans la fosse septique d'une ferme abandonnée, a expliqué Le Parisien.

La jeune étudiante a quant à elle été abattue d'un coup de fusil puis enterrée dans le Massif de Picaussel, entre l'Ariège et l'Aude, là où la voiture de son père avait été retrouvée brûlée après leur disparition.

Mais les enquêteurs pensent que Jean-Paul Vidal a été l'exécutant de Marie-José Montesinos, qui avait apparemment mal vécu la rupture d'avec le père de famille.

Elle aurait ainsi persuadé le suspect que Christophe Orsaz était "un homme très dangereux" voulant "attenter à sa vie". C'est aussi elle qui aurait organisé le faux rendez-vous professionnel et piégé le paysagiste.

Marie-José Montesinos et Jean-Paul Vidal vont être présentés à des juges de Toulouse ce mercredi 13 au matin en vue d'une mise en examen pour assassinat.

Les corps sans vie des disparus de Mirepoix ont été retrouvés mardi sur indication du principal suspect de l'affaire.

Commentaires

-