Drôme: trois gendarmes blessés par balle, le tireur abattu par les militaires en légitime défense

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Drôme: trois gendarmes blessés par balle, le tireur abattu par les militaires en légitime défense

Publié le 05/07/2016 à 11:56 - Mise à jour à 12:16
©Martin Le Roy/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Trois gendarmes ont été pris pour cible par un jeune homme armé dans la nuit de lundi à mardi dans le village de Tersanne dans la Drôme. Il a été abattu par des militaires tôt ce matin alors qu'il tirait sur les forces de l'ordre.

Vers 23h45 dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 un habitant du village de Tersanne (Drôme) a appelé la gendarmerie, signalant la présence d'un rôdeur près d'un site souterrain stockant du gaz et jugé sensible par les autorités. Une patrouille de gendarmes s'est rapidement rendue sur place et a aussitôt "été prise à partie par le tireur, un jeune homme de 22 ans, qui a tiré à coups de fusil de chasse sur leur véhicule, blessant le conducteur et son passager au visage", ont expliqué les gendarmes à l'AFP.

Le jeune homme s'est ensuite retranché dans un lieu non précisé et des militaires appelés en renfort ont mené de longues négociations avec le forcené. Vers 5h30 du matin l'homme est ressorti avec son fusil de chasse et a de nouveau ouvert le feu sur les forces de l'ordre, blessant un troisième gendarme. Les militaires "ont alors riposté et, en état de légitime défense, ils ont neutralisé le tireur qui est décédé sur place", ont ajouté les gendarmes. L'enquête a été confiée à la section de recherches de Grenoble et à la brigade de recherches de Romans. Le tireur n'a fait aucune allusion à une menace islamiste mais lors des négociations avec les militaires il a déclaré appartenir au gang ultra violent MS-13, originaire d'Amérique latine. Il a également affirmé ne pas aimer les forces de l'ordre et vouloir tuer des gendarmes au lever du jour.

Le jeune homme habitait dans le village de Tersanne et selon France Bleu il aurait lui-même passé l'appel téléphonique à la gendarmerie signalant la présence d'un rôdeur.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Un homme d'une trentaine d'années a tiré sur des gendarmes dans la nuit du 4 au 5 juillet. Il a été abattu par les militaires.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-