Egypte: au moins 10 morts dans une attaque contre une église copte

Egypte: au moins 10 morts dans une attaque contre une église copte

Publié le :

Vendredi 29 Décembre 2017 - 12:30

Mise à jour :

Vendredi 29 Décembre 2017 - 12:38
© MOHAMED EL-SHAHED / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme armé a attaqué ce vendredi une église au sud du Caire avant d’être abattu par des policiers, ont indiqué des responsables de la police égyptienne. Au moins 10 personnes ont été tuées selon un premier bilan.

Un attentat a frappé ce vendredi 29 une église copte du Caire, en Egypte. Un homme armé a ouvert le feu avec une arme automatique à l'extérieur du bâtiment contre des gardes qui assuraient la protection du lieu de culte. Il n'a pas réussi à entrer dans l'église car il a finalement été abattu par les forces de l'ordre égyptiennes.

Un bilan provisoire fait état de dix morts, plus l'assaillant, et de plusieurs blessés, notamment des agents de sécurité. Le quotidien gouvernemental Al-Ahram a publié une photo du cadavre du terroriste présumé sur son site internet. Portant une barbe fournie, il était vêtu d'un gilet pare-balle.

Les Coptes sont une communauté chrétienne qui représente près de 10% des 92 millions d'Egyptiens. Son apparition remonte à l'aube du christianisme, à l'époque où l'Egypte a été intégrée à l'empire romain puis à l'empire byzantin après la disparition de la dernière dynastie pharaonique des Ptolémées, d'origine grecque. Le mot "copte" a d'ailleurs la même racine que le terme "Égyptien" en grec ancien.

En 2017, l'Egypte a été endeuillée par les attentats perpétrés par les djihadiste de l'Etat islamique contre la communauté orthodoxe. Début avril, des attentats suicide contre deux églises coptes avaient déjà fait 45 morts au nord du Caire.

Voir également: l'Egypte se prépare à retrouver l'état d'urgence après les attentats anti-Coptes

En février dernier, la branche sinaïque de l'organisation terroriste avait diffusé une vidéo dans laquelle elle exhortait ses sympathisants à s'en prendre aux chrétiens qui vivent dans la péninsule.

Lire aussi: Les coptes égyptiens exécutés après avoir refusé de "renier leur foi"

En 2013, après l'éviction par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi, plusieurs églises de la province de Minya avaient été incendiées par des manifestants accusant les chrétiens de soutenir les militaires. En mai 2017, une trentaine de coptes avaient été exécutés alors qu'ils se rendaient à un monastère par des djihadistes de Daech qui leur avaient ordonné de renier leur foi. Les victimes avaient refusé.

La communauté copte est la cible des nombreuses attaques en Egypte.

Commentaires

-