Mondial-2022: la Fifa chercherait un autre organisateur que le Qatar

Mondial-2022: la Fifa chercherait un autre organisateur que le Qatar

Publié le :

Mardi 05 Décembre 2017 - 17:50

Mise à jour :

Mardi 05 Décembre 2017 - 17:56
© STR / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le Mexique est, avec les Etats-Unis et le Canada, candidat pour l'organisation de la Coupe du monde de football 2026. Mais selon la presse mexicaine, les trois pays pourraient récupérer le Mondial-2022, attribué au Qatar, à cause, notamment des problèmes de corruption qui pèsent sur l'émirat.

C'est une rumeur qui se fait de plus en plus insistante. Et si l'on se fit à l'adage "il n'y a pas de fumée sans feu", il y a peut-être un fond de vérité là-dessous. Selon la presse mexicaine, et notamment le journal sport Record, l'organisation de la Coupe du monde 2022 pourrait changer de mains dans les mois à venir.

La Fédération internationale de football (Fifa) envisagerait en effet d'organiser la compétition au Mexique, au Canada et aux Etats-Unis (tri-organisateurs et déjà candidats au Mondial-2026).

Pourquoi changer son fusil d'épaule maintenant? Les problèmes géopolitiques qui pèsent sur le Qatar, ainsi que les nombreux soupçons de corruption (comme le versement présumé de pots de vin pour l'achat de votes dans le cadre du choix du pays hôte du dit Mondial), commencent à représenter un obstacle de taille.

Et aussi: le Qatar dépense 500 millions de dollars par semaine pour accueillir la Coupe du monde 2022

Le fait que l'émirat soit accusé de pratiquer les travaux forcés, en employant pour des salaires insignifiants des travailleurs immigrés, afin de combler le retard des travaux, ne doit rien arranger à la situation.

D'où les grands titres de la presse mexicaine, avec toujours Record en tête de file: "Nuestro Mundial se adelanta" (littéralement en français:"Notre Mondial est en avance").

Lire sur le même sujet: Coupe du monde au Qatar: nouvelle affaire Sarkozy (et Platini)?

Si la Fifa n'a fait strictement aucune déclaration à ce sujet, la rumeur devrait tout de même bénéficier d'un élément de réponse d'ici le 13 juin prochain, jour où l'instance doit annoncer l'organisateur du Mondial-2026.

Paraît-il même, toujours selon Record, que le Qatar pourrait du coup décaler l'événement à 2026 (il y aurait donc un inversement des organisateurs).

La presse mexicaine assure que si les problèmes de corruption et les conflits géopolitiques s'accumulent, le Qatar pourrait perdre l'organisation du Mondial-2022.

Commentaires

-