Gard: un bébé échappe à la surveillance de son père et meurt en chutant du 2e étage

Gard: un bébé échappe à la surveillance de son père et meurt en chutant du 2e étage

Publié le :

Vendredi 13 Octobre 2017 - 12:59

Mise à jour :

Vendredi 13 Octobre 2017 - 13:08
©Andrij Bulba/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Après avoir échappé à la surveillance de son père jeudi, un bébé a fait une chute du 2e étage à Saint-Bauzély dans le Gard. Le petit garçon a été rapidement secouru mais a succombé à ses blessures dans la nuit.

Un enfant qui avait échappé à la surveillance de son père est mort jeudi 12 à Saint-Bauzély dans le Gard . Alors que sa mère était partie travailler, le bébé de 18 mois était sous la surveillance de son père.

Mais quelques instants d'inattention ont suffi pour que le petit garçon soit victime d'un accident qui lui a été mortel. Il est en effet tombé du 2e étage de l'immeuble où l'appartement de la petite famille se trouvait. La fenêtre du salon était alors ouverte.

Après cette chute de plusieurs mètres, l'enfant était encore vivant, bien que gravement blessé, et c'est un voisin qui a alerté les secours en voyant le petit corps gésir sur le sol du parking de l'immeuble. Les pompiers l'ont alors secouru mai le petit garçon était dans un "état très préoccupant", selon le Midi Libre qui a révélé l'affaire.

Malgré les soins qui lui ont été prodigués, le bébé a perdu la vie dans la nuit de jeudi à ce vendredi 13 à l'hôpital Lapeyronie à Montpellier. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de ce drame et la brigade de recherche d'Alès a été dépêchée pour la mener.

Les accidents domestiques étaient la première cause de mortalité chez les enfants âgés de un à quatre ans selon un sondage OpinionWay pour GEMA Prévention publié en août 2016. Suffocations, intoxications,  brûlures... les risques sont nombreux . Mais selon l'analyse, les chutes étaient les plus meurtrières et causaient 9.400 morts par an chez les bambins en 2015.

Le sondage allait même plus loin en estimant que dans 78% des cas, les accidents auraient pu être évités.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :


Les pompiers sont rapidement arrivés sur les lieux et ont conduit le bébé d'urgence à l'hôpital mais celui-ci n'a pas survécu.

Fil d'actualités




Commentaires

-