Incendie criminel à Saint-Pierre-des-Corps, plusieurs appartements détruits

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 02 juin 2017 - 19:07
Image
Quatre personnes dont un enfant de six ans sont mortes dans la nuit de mercredi à jeudi dans l'incen
Crédits
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
Une conduite de gaz a fuit durant l'incendie et deux appartements ont été détruits.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
Un incendie de voitures sur un parking de Saint-Pierre-des-Corps, près de Tours (Indre-et-Loire), s'est propagé à l'immeuble adjacent, occasionnant d'importants dégâts. Une centaine d'habitants ont dû être évacués et une dizaine d'appartements ont été endommagés.

Soixante-dix appartements évacués, près d'une centaine d'habitants pris en charge, deux logements détruits. Le lourd bilan matériel de l'incendie qui a ravagé un immeuble d'habitation de Saint-Pierre-des-Corps dans la nuit de jeudi 1er à ce vendredi 2 juin ne s'est fort heureusement pas aggravé d'un bilan humain. Par chance et grâce à l'intervention des pompiers, aucun blessé n'est à déplorer suite à cet incendie criminel.

L'origine du sinistre qui a frappé cette commune de la banlieue de Tours ne fait en effet aucun doute. Il est dû à l'incendie volontaire de véhicules stationnés en contrebas de l'immeuble qui s'est propagé. Peu après une heure du matin cette nuit-là, trois véhicules ont pris feu sur le parking du bâtiment. Les flammes se sont rapidement propagées à la façade de l'immeuble.

L'ampleur du sinistre a nécessité l'intervention de 36 sapeurs-pompiers venus de quatre casernes différentes qui ont combattu les flammes pendant quatre heures. Près d'une centaine de personnes ont dû être évacuées. Treize appartements ont été endommagés, deux d'entre eux auraient été détruits suite à la fuite d'une canalisation de gaz.

Le ou les auteurs de l'incendie n'ont pas été retrouvés. Un autre feu, de poubelle cette fois, avait déjà eu lieu dans cette même rue Paul-Louis-Courier. Les habitants du quartier avaient eux-mêmes tenté de l'éteindre avant que les sapeurs-pompiers ne soient obligés d'intervenir une première fois.

Le code pénal prévoit que "la destruction, la dégradation ou la détérioration d'un bien appartenant à autrui par l'effet d'une substance explosive, d'un incendie ou de tout autre moyen de nature à créer un danger pour les personnes est punie de dix ans d'emprisonnement et de 150.000 euros d'amende".

À LIRE AUSSI

Image
Une personne écrase son mégot dans un cendrier.
Incendie à l'internat Supélec de Rennes: un mégot de cigarette mal éteint à l'origine du sinistre?
Plus d'une semaine après l'incendie qui a violemment frappé la résidence étudiante de l'école Supélec à Cesson-Sévigné (Ille-et-Vilaine), le parquet a fait le point su...
31 mai 2017 - 12:51
Société
Image
Quatre personnes dont un enfant de six ans sont mortes dans la nuit de mercredi à jeudi dans l'incen
Marseille: un incendie fait 4 morts, dont un enfant de 6 ans
Quatre personnes dont une enfant de deux ans sont décédées dans la nuit de mercredi à jeudi dans l'incendie du rez-de-chaussée d'un immeuble à Marseille, a-t-on appris...
25 mai 2017 - 12:34

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.