La Défense: l'agresseur d'un militaire déclaré irresponsable pénalement

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

La Défense: l'agresseur d'un militaire déclaré irresponsable pénalement

Publié le 05/11/2015 à 13:39 - Mise à jour à 14:11
©Fayolle Pascal/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Alexandre Dhaussy, l'homme qui avait poignardé un militaire en patrouille à La Défense en mai 2013 en se réclamant du djihad, a été déclaré irresponsable ce jeudi par la justice en raison de troubles psychiatriques et sera hospitalisé sans être jugé.

Alexandre Dhaussy avait agressé au couteau un militaire le 25 mai 2013 à la Défense. Ce jeudi, il a été jugé irresponsable en raison de troubles psychiatriques et ne sera pas jugé mais hospitalisé, a précisé Adrien Mamère, son avocat qui avait plaidé l'irresponsabilité pénale de son client.

"La cour d'appel de Paris a constaté qu'il existait des charges suffisantes mais elle le déclare pénalement irresponsable et ordonne son hospitalisation", a-t-il déclaré. Cette décision est conforme aux demandes du ministère public.

Il avait croisé 3 militaires en faction dans le quartier d'affaires de La Défense dans le cadre du plan Vigipirate. Le jeune homme avait alors fait une prière et s'était rué sur les soldats armé d'un couteau, qu'il avait planté violemment dans la nuque de l'un des militaires avant de prendre la fuite.

Le militaire, Cédric Cordier, issu du 4e régiment de chasseurs de Gap, avait été sérieusement blessé mais avait survécu à l'agression. "Il a vraiment eu de la chance, car, à deux centimètres près c'était la carotide qui était atteinte" avait estimé à l'époque sa compagne.

Arrêté quatre jour plus tard, son agresseur avait reconnu immédiatement les faits et avait expliqué alors avoir agi "à la demande de Dieu" pour combattre "les mécréants". Le jeune homme, converti à l'islam, avait commencé à se radicaliser à l'âge de 17 ans. Il était d'ailleurs surveillé par les services de renseignement à ce titre.

Entendu par la justice pour tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste, une expertise psychologique révèle qu'Alexandre Dhaussy souffre d'un "état dépressif grave", de "distanciation avec le réel", d'"attitude paranoïaque" et qu'il a "une personnalité de structure psychotique".  

C'est la première fois qu'un suspect mis en examen pour tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste est ainsi déclaré irresponsable pénalement par la justice.

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


L'agresseur d'un militaire à la Défense en 2013 a été déclaré irresponsable pénalement.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-