Le domicile d'Eric Drouet vandalisé, le Gilet jaune porte plainte

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Le domicile d'Eric Drouet vandalisé, le Gilet jaune porte plainte

Publié le 19/03/2019 à 08:34 - Mise à jour à 08:39
© ERIC FEFERBERG / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Le domicile et le véhicule d'Eric Drouet ont été vandalisés dans la nuit de lundi 18 à ce mardi 19, selon Europe 1. La figure médiatique des Gilets jaunes aurait porté plainte.

Le Domicile d'Eric Drouet, l'une des principales figures médiatiques des Gilets jaunes, a été vandalisé dans la nuit de lundi à ce mardi. Selon les informations d'Europe 1, son véhicule a également été visé.

"Vers 3 heures du matin, Éric Drouet a découvert que son pavillon, situé en région parisienne, avait été enduit de peinture jaune. Sa voiture a également été recouverte de la même peinture. Les pneus du véhicule ont par ailleurs été crevés", rapporte la radio. Le Gilet jaune aurait déposé plainte auprès de la police.

Si les conditions exactes dans lesquelles les dégradations ont été commises, difficile d'imaginer qu'elles ne soient pas liées à l'engagement d'Eric Drouet. Avec Maxime Nicolle et Priscillia Ludosky, il est l'un des leaders les plus médiatiques des Gilets jaunes dont il incarne une ligne radicale.

Voir: Eric Drouet après l'acte 18 des Gilets jaunes: "s'il faut des banques en feu..." (vidéo)

Au cours des dernières semaines et après un acte 18 marqué par de nombreux actes de vandalisme et de pillage sur les Champs-Elysées, il a appelé à "poser les bases d’une montée en puissance du mouvement de révolte et l’inscrire dans la durée autant que dans la radicalité", avec notamment des appels au blocage des ports et des raffineries.

Poursuivi pour organisation d'une manifestation interdite, il devrait connaître la décision le 29 mars, il comparaîtra une nouvelle fois le 5 juin pour "port d’arme prohibé de catégorie D" et pour "participation à un groupement formé en vue de violences ou de dégradations". Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a également jugé qu'il devait être poursuivi -de même que Maxime Nicolle- pour ses réactions publiques aux violences de samedi.

Lire aussi:

Violences: Ingrid Levavasseur se dissocie des Gilets jaunes en vue des élections

"Gilets jaunes": Philippe défend une "réponse ferme" mais plus risquée

"Gilets jaunes": le préfet limogé, des manifestations interdites

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Le domicile du Gilet jaune Eric Drouet aurait été recouvert de peinture.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-