Le prince George pris pour cible par l'Etat islamique

Auteur(s)
La rédaction de France-Soir
Publié le 02 juin 2018 - 17:36
Image
Le prince George le jour de sa rentreé à l'école maternelle à Londres, le 7 septembre 2017
Crédits
© RICHARD POHLE / POOL/AFP/Archives
Le prince George a été la cible de l'Etat islamique.
© RICHARD POHLE / POOL/AFP/Archives
Lors de son procès jeudi à Londres Husnain Rashid, soupçonné d'actes de terrorisme et de diffusion de propagande terroriste, a reconnu avoir encouragé d'autres extrémistes à à attaquer l'école du prince George, le fils du prince William et Kate Middleton.

A seulement quatre ans, le prince George a déjà été la cible de l'Etat islamique. Husnain Rashid a expliqué lors de son procès jeudi 31 avoir incité des personnes à attaquer l'école de l'enfant au nom de l'organisation terroriste.

Cet homme est jugé à Londres pour actes de terrorisme et diffusion de propagande terroriste. Le trentenaire a finalement avoué avoir posté sur un forum extrémiste la photo de l'école Saint Thomas accompagnée d'une photo du petit prince.

"Même la famille royale ne sera pas laissée tranquille. Les cours commencent tôt", avait-il menacé en le 13 octobre dernier comme l'a relaté le Daily Mail.

A voir aussi: Le financement de l'Etat islamique et d'Al-Qaïda au centre d'une conférence internationale à Paris

Le prince George, aîné des enfants de Kate Middleton et du prince William, a fait sa rentrée dans la prestigieuse école en septembre dernier. La famille royale n'a pas indiqué qu'il changerait d'établissement après ces révélations inquiétantes.

La sécurité de l'école Saint Thomas a cependant été renforcée.

Ce n'est pas la seule menace que l'homme arrêté en novembre dernier a proféré. Il a aussi suggéré que commettre des attentats lors de matchs de football mais aussi d'empoisonner au cyanure des produits alimentaires dans les épiceries et supermarchés.

Jusqu'à cette révélation concernant le prince George Husnain Rashid, qui projetait par ailleurs de se rendre en Syrie, clamait son innocence. Il a finalement avoué avoir participé à plusieurs projets d'attaques terroristes.

Il risque la prison à vie, le verdict de la justice britannique sera rendu le 28 juin prochain.

À LIRE AUSSI

Image
Un membre des forces irakiennes ôte un drapeau de l'EI à Sharqat, au le nord de l'Irak, le 22 septembre 2017, après avoir chassé les djihadistes de la ville
Le financement de l'Etat islamique et d'Al-Qaïda au centre d'une conférence internationale à Paris
Près de 500 experts et 80 ministres de 72 pays vont plancher mercredi et jeudi à Paris sur le financement du terrorisme international, en particulier celui du groupe É...
25 avril 2018 - 13:50
Politique
Image
Capture d'écran d'une vidéo de propagande du groupe Etat islamique montrant son chef Abou Bakr al-Baghdadi dans une mosquée de Mossoul en Irak, le 5 juillet 2014
Etat islamique: blessé, Abou Bakr al-Baghdadi, serait soigné dans le nord de la Syrie
Le calife de l'Etat islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, serait vivant affirme un haut responsable irakien. Blessé, notamment aux jambes, il soigné dans un hôpital de cam...
12 février 2018 - 17:45
Politique
Image
Un membre des troupes d'élite irakiennes brandit un drapeau retourné de l'Etat islamique, le 1er jui
Syrie: Emilie Konig, recruteuse française de l'Etat islamique, arrêtée par les forces kurdes
Emilie König, la djihadiste française de Daech la plus recherchée par les services de renseignements, aurait été arrêtée en Syrie par des forces kurdes. Elle serait dé...
02 janvier 2018 - 10:45
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don