Une mamie de 70 ans fabriquait du poison mortel dans sa maison de retraite

Une mamie de 70 ans fabriquait du poison mortel dans sa maison de retraite

Publié le :

Samedi 02 Décembre 2017 - 15:34

Mise à jour :

Samedi 02 Décembre 2017 - 15:40
© SEBASTIEN BOZON / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Agée de 70 ans, une retraitée américaine a été interpellée jeudi par la police pour avoir fabriqué dans la cuisine de sa maison de retraite du Vermont (Etats-Unis) de la ricine, une substance mortelle. Selon le FBI, elle en avait mis dans la nourriture et dans les boissons des autres résidents.

Elle usait de ses talents de cuisinière pour concocter de très dangereuses potions. Agée de 70 ans, une retraitée américaine, nommée Betty Miller, a été interpellée jeudi 30 décembre par la police pour avoir fabriqué dans la cuisine de sa maison de retraite du Vermont (Etats-Unis) de la ricine. Il s'agit d'un puissant poison, extrait de la graine de ricin, une plante originaire d'Afrique tropicale.

Outre cette substance mortelle, d'autres composants végétaux hautement toxiques tels que des pommes, du bois d’if, des cerises et des digitales, ont également été retrouvés sur place. Ils peuvent tous être utilisés pour la fabrication de poisons.

Selon la police fédérale américaine (FBI), la retraitée aurait déclaré que "les poisons à base de plantes étaient un sujet qui l'intéressait et qu'elle avait effectué des recherches sur internet pour savoir comment les fabriquer". De plus, elle aurait affirmé "qu’elle avait fabriqué de la ricine dans sa cuisine de la résidence Wake Robin et que, pour en tester la puissance, elle en avait mis dans de la nourriture ou des boissons consommées par d’autres résidents".

Mais fort heureusement, aucune victime n'est à déplorer et aucun des résidents n'a été évacué. Selon les premières informations communiquées, toutes les substances retrouvées dans l’appartement de la retraitée ont été "neutralisées". Quant à la vieille dame, elle ne fera pas son retour au sein de l'établissement, a assuré la maison de retraite via un communiqué.

A lire aussi - Un homme empoisonné au cyanure à cause de noyaux d'abricots

Pour rappel, une personne peut être contaminée par la ricine de deux façons, l'inhalation ou l'ingestion. "Si une personne respire ou avale de la ricine, les cellules de son estomac, ses intestins ou de ses poumons sont détruites les unes après les autres", avait expliqué Daniel Gillet, un expert en armes chimiques, à l'époque où des traces de ce poison avaient été retrouvées dans plusieurs lettres adressées à Barack Obama. Et d'ajouter au micro de BFMTV: "La toxine se diffusera ensuite, dans la circulation sanguine, et s'attaquera aux différents organes: le foie, les reins et conduira à la mort".

Une vieille dame fabriquait du poison dans sa maison de retraite aux Etats-Unis.


Commentaires

-