Mexique: un puissant baron de la drogue s'évade pour la seconde fois

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Mexique: un puissant baron de la drogue s'évade pour la seconde fois

Publié le 12/07/2015 à 13:37 - Mise à jour le 17/10/2015 à 12:46
©Edgard Garrido/Reuters
PARTAGER :

Auteur(s): MM

-A +A

Le chef du cartel de Sinaloa, Joaquim Guzma, puissant trafiquants de drogue mexicain, s'est évadé ce dimanche. Il est actuellement activement recherché par la police et l'armée mexicaine.

Celui que l'on considère comme le plus grand trafiquant de drogue de la planète est dans la nature. Joaquin Guzman, surnommé  "El Chapo" ("le trapu", en espagnol) à cause de taille modeste, s’est évadé de la prison de haute sécurité dans laquelle il était détenu dans le centre du Mexique, a annoncé ce dimanche la Commission nationale de sécurité (CNS). Ce dernier était détenu dans une prison de haute-sécurité de l'Altiplano, à Almoloya de Juarez dans l'Etat de Mexico.

Une importante chasse à l'homme a été mise en place pour tenter de remettre la main sur le chef du sanglant cartel de Sinaloa. Les vols depuis l'aéroport voisin de Toluca ont par ailleurs été suspendus.

Joaquin Guzman se serait échappé par un tunnel sortant de la prison depuis les douches de l'établissement pénitencier, cependant cette information n'a pas encore été confirmée. L'homme s'était déjà évadé de la prison de haute-sécurité de Puente Grande à Jalisco en 2001, en se cachant dans un panier à linge sale.

Après treize ans de traque, des militaires de la marine mexicaine (dont les effectifs sont souvent utilisés dans la lutte contre les cartels de la drogue) étaient parvenus à le capturer en février 2014 lors d'un raid nocturne dans la station balnéaire de Mazatlan, dans l'État de Sinaloa. Sa tête de Joaquin Guzman avait été mise à prix 5 millions de dollars par les États-Unis et plus de 2,2 millions par le Mexique.

Cette spectaculaire évasion est une mauvaise nouvelle pour le président mexicain, Pena Nieto, qui il doit effectuer une visite d'Etat de quatre jours en France à partir de lundi 13. Depuis 2006, plus de 80.000 personnes ont été tuées dans les violences liées au trafic de drogue au Mexique.

 

 

Auteur(s): MM


PARTAGER CET ARTICLE :


Le chef du cartel de Sinaloa, Joaquim Guzman, puissant trafiquants de drogue mexicain s'est évadé dimanche 12 juillet.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-