Migrants: plus de 2.000 d'entre eux sont morts en Méditerranée en 2015

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Migrants: plus de 2.000 d'entre eux sont morts en Méditerranée en 2015

Publié le 05/08/2015 à 14:40 - Mise à jour à 14:53
©AP/Sipa
PARTAGER :

Auteur(s): MM

-A +A

Le nombre de migrants qui perdent la vie en traversant la mer Méditerranée en direction des côtes européennes est de plus de 2.000 en 2015. Le bilan devrait encore s'alourdir d'ici la fin de l'année

Le chiffre annoncé mardi par l'Organisation Internationale sur les Migrations (OIM) est glaçant. Dans un rapport sur la situation des migrants en Méditerranée, l'OIM annonce que plus de 2.000 d'entre eux ont péri cette année en tentant la périlleuse traversée. "L'écrasante majorité est morte dans le canal de Sicile sur la route de la Méditerranée centrale reliant la Libye et l'Italie", souligne le rapport.

Alors que le passage est aussi fréquenté pour rallier la Grèce depuis le Proche-Orient et notamment la Turquie, les décès sont beaucoup plus rares sur le chemin pour rejoindre les côtes helléniques, la traversée étant nettement moins longue. Ils sont "seulement" 60 migrants à avoir perdu la vie cette année contre 1.930 durant le trajet les menant à l'Italie. 

Dix-neuf décès dans le Canal de Sicile ce weekend sont venus s'ajouter à ce triste bilan, précise l'OIM. L'année dernière, 1.607 personnes avaient péri sur la même période, pour un total sur l'ensemble de l'année 2014 de 3.279 morts.

Dans son rapport, l'organisation indique également que quelque 188.000 migrants sont arrivés depuis janvier en Europe, principalement en Grèce et en Italie, via la Méditerranée et elle s'attend à ce que le chiffre symbolique des 200.000 personnes soit "très rapidement atteint".

"C'est inacceptable qu'au XXIe siècle, des gens qui fuient des conflits, des persécutions, la misère et la dégradation de leurs terres soient obligés d'endurer des expériences si terribles dans leur pays (...) pour ensuite mourir aux portes de l'Europe", dénonce le directeur général de l'OIM, William Lacy Swing, dans un communiqué (en anglais).

 

Auteur(s): MM


PARTAGER CET ARTICLE :


Plus de 2.000 personnes ont perdu la vie en tentant de traverser la Méditerranée sur des embarcations de fortunes.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-