Montauban: le formidable raté des braqueurs amateurs munis d'armes factices

Auteur(s)
Pierre Plottu
Publié le 21 janvier 2015 - 15:15
Image
Police nationale photo d'illustration uniforme
Crédits
©Pol Emile/Sipa
L'un des deux braqueurs a été plaqué au sol par les clients du bureau de tabac, avant d'être arrêté.
©Pol Emile/Sipa
Munis d'armes factices, deux braqueurs ont tenté de dévaliser un tabac de Montauban (Tarn-et-Garonne). Raté.

Les braqueurs amateurs ont totalement manqué leur coup. Ce mercredi matin, deux jeunes hommes ont tenté de dévaliser une buraliste de Montauban, dans le Tarn-et-Garonne, à l'aide d'armes factices. Manquant visiblement d'aplomb, ils n'ont convaincu ni la commerçante qu'ils menaçaient, ni ses clients… Résultat: l'un d'eux a été maîtrisé, tandis que le second a été forcé à prendre la fuite.

Il est aux alentours de 8h, ce matin, lorsque les deux hommes se sont attaqué à un bureau de tabac situé dans le quartier des Chaumes de Montauban. Les braqueurs, âgés d'une vingtaine d'années, selon Sud Ouest, ont menacé la buraliste de leurs armes factices, réclamant la caisse.

Est-ce parce qu'ils manquaient d'aplomb ou parce que la commerçante s'est rendu compte que leurs pistolets ne sont que des jouets? Quoi qu'il en soit, celle-ci "ne s'est pas laissé impressionner", selon une source policière.  

Elle a alors appelé en renfort ses clients, qui se sont jetés sur les deux malfaiteurs. L'un des deux jeunes hommes a même été plaqué au sol où il a été maintenu, sous bonne garde, en attendant l'arrivée de la police, qui n'a eu qu'à lui passer les menottes avant de le conduire au commissariat.

Son complice a quant à lui réussi à prendre la fuite. Il serait toujours activement recherché par les forces de l'ordre de Montauban.

A l'arrivée, la tentative de braquage n'a fait aucune victime. Aucun butin n'a non plus été dérobé, grâce au sang froid de la buraliste et au courage de ses clients.

 

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.