Montbrison: ils avouent avoir tué, mutilé et enterré un homme

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Montbrison: ils avouent avoir tué, mutilé et enterré un homme

Publié le 06/10/2017 à 09:47 - Mise à jour à 10:07
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Lors d'une garde à vue à Montbrison, dans la Loire, un couple a avoué avoir tué et enterré un homme en Isère. Leur victime a été retrouvée jeudi soir près de Septème.

Ils étaient pourtant entendu par la police pour une affaire d'extorsion. Un couple de sans domicile fixe était en garde à vue jeudi 5 au sein de la brigade de recherches de Montbrison dans la Loire. Les deux individus ont alors avoué un meurtre en Isère.

Un important dispositif de gendarmerie a donc été déployé à l'endroit où les deux suspects avaient indiqué avoir abandonné le cadavre. Leur victime a bien été retrouvée à Septème, une petite commune à une quarantaine de kilomètres de Lyon, le soir même. Les gendarmes ont localisé le corps sans vie dans un pré à 150 mètres de la route, enfoui sous environ quarante centimètres de terre selon Le Dauphiné Libéré.

L'homme était âgé d'une vingtaine d'années et était vraisemblablement leur intermédiaire dans l'affaire d'extorsion pour laquelle ils étaient initialement entendus. Le cadavre retrouvé a été difficile à identifier par les techniciens isérois qui devraient pratiquer une autopsie ce vendredi 6.

La victime, elle aussi originaire de Montbrison, avait brusquement disparu depuis le 27 août dernier sans laisser de traces. L'état de décomposition avancé n'a pas facilité le travail des légistes. De plus, selon le quotidien, le jeune homme a, semblerait-il, été maltraité avant d'être assassiné.

"Souffre-douleur" de ses tortionnaires, il a été séquestré et brutalisé. Par exemple, le cadavre n'a plus aucune de ses dents, arrachées par le couple de sans domicile fixe.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


PARTAGER CET ARTICLE :


Les gendarmes isérois ont rapidement retrouvé le cadavre du jeune homme mutilé.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-