Mordu par un chien, un garçonnet entre la vie et la mort

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 14 décembre 2015 - 18:04
Image
Un American Staffordshire.
Crédits
©Filip Knezic/Flickr
Les American Staff font partie des chiens répertoriés comme dangereux.
©Filip Knezic/Flickr
Un enfant de douze mois a été mordu à la tête par un chien dimanche 13 décembre dans la commune de La Courtine, dans la Creuse. Le pronostic vital du garçonnet est engagé.

Un garçonnet de douze mois est entre la vie et la mort après avoir été mordu à la tête par un chien dimanche 13 décembre, vers 19h. La scène s'est déroulée dans la commune de La Courtine, dans la Creuse. Selon les informations de La Montagne, deux couples d'amis passaient la soirée ensemble quand l'enfant a échappé à leur surveillance et s'est approché de la gamelle du chien. "L'animal, un chien classé dangereux, qui serait de race American staff, s'en est alors pris à l'enfant", détaille le journal. "Avant que les adultes présents aient pu intervenir, le molosse a saisi la tête du garçonnet dans sa puissante mâchoire".

Pris en charge par les secours, la victime a été évacuée par hélicoptère au CHU de Limoges. Son pronostic vital est engagé. Le chien aurait lui été euthanasié très rapidement. "Nous sommes tous bouleversés en pensant à ce qu'a subi ce tout petit enfant", a déclaré le maire de la commune Jean-Marc Michelon. "L'enquête de gendarmerie détermine actuellement si les circonstances de ce drame sont purement accidentelles ou s'il y a lieu d'engager des poursuites", précise La Montagne qui indique également que les deux couples résidaient depuis peu dans le centre de cette petite commune du centre de la France qui compte moins de 800 habitants.

Les chiens de race American Staffordshire sont considérés par les autorités comme des chiens dangereux, soumis à des mesures spécifiques et à certaines interdictions et obligations. Ils doivent par exemple être muselés et tenus en laisse par une personne majeure sur la voie publique et leurs propriétaires doivent détenir une carte d'identification délivrée par la société centrale canine.