Mort du petit Tom: Jonathan M. mis en examen pour meurtre et viol

Mort du petit Tom: Jonathan M. mis en examen pour meurtre et viol

Publié le :

Jeudi 31 Mai 2018 - 18:53

Mise à jour :

Jeudi 31 Mai 2018 - 18:54
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Jonathan M., principal suspect dans la mort du petit Tom, 9 ans, a été mis en examen et écroué ce jeudi pour le meurtre et le viol du jeune garçon. L'homme âgé de 27 ans, souffrant de problèmes psychiatriques selon sa mère, a reconnu une partie des faits dans les dernières heures de sa garde à vue.

Après avoir nié son implication dans le meurtre du petit Tom, jeune garçon de 9 ans dont le corps a été retrouvé à Hérie-la-Viéville (Aisne) lundi 28 au soir, Jonathan M., principal suspect dans cette affaire car dernière personne à avoir vu l'enfant en vie, a reconnu une partie des faits dans les dernières heures de sa garde à vue.

L'homme, âgé de 27 ans, souffrant de problèmes psychiatriques selon sa mère, a été mis en examen et écroué pour "meurtre sur mineur de moins de 15 ans précédé ou accompagné d’un viol".

Baptiste Porcher, procureur de Laon, a signalé son placement en détention provisoire. Une information judiciaire a également été ouverte.

Lire aussi: mort du petit Tom - l'autopsie confirme le viol et le traumatisme crânien

A la toute fin de sa garde à vue, Jonathan M. a expliqué aux gendarmes qu'il avait eu des "flashs" dans lesquels il se voyait "frapper" le petit garçon. Il n'a toutefois pas parlé de viol.

Les investigations se poursuivent pour éclaircir les circonstances exactes de la mort de cet enfant, qui était parti cueillir des cerises avec un copain, et n'est jamais revenu.

Elles devront permettre notamment de comprendre la personnalité du suspect, et déterminer aussi s'il était responsable de ses actes au moment des faits.

Selon Le Parisien, des analyses ont été effectuées sur un parpaing ensanglanté. Mais seul l'ADN de la victime a été retrouvé dessus.

Précédemment: viol et meurtre du petit Tom - le suspect passe aux aveux

Par ailleurs, les enquêteurs ont examiné un échange de SMS entre le suspect et sa sœur le soir du meurtre. Mais une source policière a confié au Parisien que ces messages "ne révél(aient) rien de compromettant".

Les proches de Jonathan M. ont témoigné dans la presse. Sa mère a assuré qu'il était incapable de violence, et que si c'était bien lui qui avait tué Tom, c'était sous "un coup de folie" à cause de ses problèmes psychiatriques.

Le frère était persuadé mardi 29 au soir qu'il était innocent: "Il n'a rien avoir avec ça. (…) Je connais mon frère, il est incapable de faire ça".

Sa sœur, qui a été la baby-sitter de l'enfant, est, selon Le Parisien, effondrée par la situation: "Je l’ai vu grandir, j’ai été sa baby-sitter. C’était un amour. Il était joyeux, il avait tout pour être heureux. J’ai beaucoup de mal à réaliser ce qui lui est arrivé, surtout les circonstances de son décès".

Jonathan M., principal suspect du meurtre et du viol du petit Tom, 9 ans, a été mis en examen et écroué.


Commentaires

-