Nancy: grâce à la "danse de Zizou", les violeurs délestaient les victimes de leurs valeurs

Surprenant

Nancy: grâce à la "danse de Zizou", les violeurs délestaient les victimes de leurs valeurs

Publié le :

Mercredi 11 Octobre 2017 - 15:58

Mise à jour :

Mercredi 11 Octobre 2017 - 16:12
Deux hommes ont été interpellés à Nancy après une série de "vols à la danse" commis à la sortie de boîtes de nuit en imitant le footballeur Zinedine Zidane lorsqu'il marquait un but. Les deux suspects nient les faits.
©Charles Platiau/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le procédé a particulièrement surpris les forces de l'ordre. Grâce à une méthode aussi bien rôdée que surprenante, deux jeunes hommes ont réussi à détrousser une vingtaine de victimes dans les discothèques de Nancy rapporte France Bleu Sud Lorraine.

Les suspects attendaient à la sortie des établissements de nuit de la ville, puis choisissaient leurs victimes, "de préférence enivrées", a fait savoir le procureur de Nancy, François Pérain lors d'un point presse. L'un d'eux adressait alors la parole aux futures détroussées avec cette phrase accrocheuse: "tu connais la danse de Zizou?".

Là, "l'un des deux, pour attirer l'attention de la victime, faisait une sorte de danse, qui ressemble un peu à la danse de Zinédine Zidane quand il marquait un but, c'est pour cela qu'elle s'appelle +la danse de Zizou+", a précisé le magistrat. Pendant que la victime était occupée par le premier larron, le second en profitait pour lui faire les poches et lui dérober son portefeuille ou son téléphone portable avant de prendre la fuite. "A deux reprises, les personnes ciblées s'aperçoivent du stratagème mais trop tard", a souligné la radio.

Depuis le début du mois d'août, le commissariat de Nancy a été alerté par plusieurs plaintes décrivant les mêmes circonstances, ce qui a intrigué les forces de l'ordre. Les 4 et 5 octobre dernier, les policiers ont arrêté deux hommes, âgés de 24 et 31 ans, qui se disent de nationalité libyenne. Ces derniers nient les faits qui leur sont reprochés.

Les deux hommes comparaitront le 3 novembre prochain devant le tribunal de Nancy. 

"L'un des deux, pour attirer l'attention de la victime, faisait une sorte de danse, qui ressemble un peu à la danse de Zinédine Zidane quand il marquait un but", a précisé le procureur de la République de Nancy.

Commentaires

-