Nantes: il prend un policier en auto-stop et sniffe de la cocaïne

Nantes: il prend un policier en auto-stop et sniffe de la cocaïne

Publié le :

Mercredi 18 Novembre 2015 - 15:34

Mise à jour :

Mercredi 18 Novembre 2015 - 15:38
©Gérard Julien/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Un homme a été arrêté mardi à Nantes après s'être vanté de conduire sans permis et avoir sniffé de la cocaïne au volant devant un auto-stoppeur qu'il avait pris. Celui-ci était un policier.

Voilà ce qui s'appelle franchir la ligne blanche. Un homme de 36 ans a été arrêté pour conduite sans permis et consommation de stupéfiants au volant, notamment, dans la nuit de mardi 12 à ce mercredi 13 à Nantes (Loire-Atlantique). Il a été confondu par un policier en civil qu'il avait pris en stop.

C'est un covoiturage annulé qui a conduit le policier à faire du stop dans la nuit de mardi à mercredi. Alors qu'il levait le pouce sur l'autoroute A11 à hauteur de Chartres, l'agent a été pris à son bord par un homme âgé de 36 ans, rapporte 20 Minutes. S'est alors engagée la discussion entre l'automobiliste et le policier qui n'était pas en service et, tous deux ayant à peu près le même âge, le contact est cordial.

Visiblement en confiance, ou fier de lui, le conducteur a tout d'abord confié à son passager qu'il n'avait pas le permis. Il s'est ensuite arrêté pour une petite pause au terme de laquelle le policier a eu la surprise de voir le trentenaire "sortir sa carte d’identité pour se faire une ligne de poudre blanche qu’il reniflait avant de reprendre le volant", détaille la police, citée par le quotidien gratuit.

L'agent a alors prévenu ses collègues de la situation et leur a transmis les lieux et heure de son arrivée à Nantes. Les policiers n'ont eu qu'à organiser un comité d'accueil qui a cueilli le chauffard, qui a été placé en garde à vue. Et comme si cela ne suffisait pas, le conducteur était également en défaut d'assurance, comme le mentionne la procédure ouverte suite à son interpellation.

 

Le policier n'était pas en service mais a prévenu ses collègues, qui ont arrêté le chauffard.


Commentaires

-