Pas-de-Calais: quatorze tombes dégradées dans un cimetière

Pas-de-Calais: quatorze tombes dégradées dans un cimetière

Publié le :

Samedi 18 Avril 2015 - 14:32

Mise à jour :

Samedi 18 Avril 2015 - 14:40
©Jean-François Gornet/Flickr
PARTAGER :
-A +A

Quatorze tombes ont été saccagées dans le cimetière de Wizernes, dans le Pas-de-Calais, vendredi 17. "Des plaques ont été retournées et cassées", a indiqué le procureur de Saint-Omer. Aucune inscription n'a été retrouvée sur les lieux.

Deux jours à peine après la dégradation de sépultures chrétiennes dans le Tarn, quatorze tombes ont été saccagées dans le cimetière de Wizernes, dans le Pas-de-Calais, vendredi 17. "Des plaques ont été retournées et cassées", a indiqué Sébastien Piève, le procureur de Saint-Omer, précisant qu'il n'y avait pas de carré confessionnel dans ce cimetière. Aucune inscription n'a été retrouvée sur les lieux, a-t-il ajouté.

Alors que des policiers effectuaient leur ronde rue Pierre-Mendès-France, à Wizernes, dans la nuit de jeudi à vendredi, ils ont remarqué que le portail automatique du vieux cimetière de la ville était ouvert, rapporte La Voix du Nord. Intrigués, les fonctionnaires ont donc pénétré dans le lieu où ils ont découvert une quinzaine de tombes profanées.  

"Nous avons regardé les noms des tombes qui ont été abîmées, il ne s'agit ni de personne de confession juive ni de personne musulmane", a précisé au journal local Sébastien Piève, immédiatement réveillé par ses hommes à la découverte du carnage.

Un brigadier et un officier de police judiciaire se sont rendus sur place dès vendredi matin afin de relever d’éventuels indices."Pour l’instant, nous n’avons touché à rien. Nous allons prévenir les familles pour qu’elles viennent constater les dégâts", explique Laurent Lannoy, directeur général des services de la mairie de Wizernes. Une plainte sera déposée au commissariat de la police de Saint-Omer pour intrusion et dégradation. 

 

La profanation des tombes ne semble pas revêtir de caractère raciste.


Commentaires

-