Rennes: une petite fille de cinq ans sauve sa mère victime d'un malaise

Rennes: une petite fille de cinq ans sauve sa mère victime d'un malaise

Publié le :

Vendredi 29 Septembre 2017 - 11:56

Mise à jour :

Vendredi 29 Septembre 2017 - 11:59
©Frédéric Bisson/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Une mère rennaise a fait un malaise chez elle mercredi alors qu'elle était seule avec sa fille de cinq ans. Malgré son âge, celle-ci a eu le bon réflexe en prévenant les pompiers et les secours ont pu intervenir.

Naomie , 5 ans, est devenue une héroïne mercredi 27, surtout pour sa mère à qui elle est venue en aide alors qu'elle avait fait un malaise. L'enfant a en effet eu le bon réflexe en prévenant les secours. Cette après-midi-là, Naomie était seule avec sa mère lorsque celle-ci s'est écroulée. La petite fille a alors décroché le combiné et composé "le 1 et le 8".

L'appel a ensuite été transféré au Samu et les secours dépêchés sur place. La mère a été transférée au CHU de Rennes dont elle est depuis ressortie. Interrogée par Ouest France, elle se dit "très fière" de sa fille. "J'ai expliqué à mes enfants au plus jeune âge à faire les bons numéros", a-t-elle expliqué, souhaitant également "sensibiliser les parents ou même les écoles" à la nécessité d'inculquer ces comportements aux enfants.

"Tout le monde m’a applaudie ce matin à l’école et la maîtresse m’a dit que c’était très bien ce que j’avais fait", a pour sa part expliqué Naomie, précisant que son grand frère de 13 ans lui avait aussi rappelé qui appeler en cas de problème.

Même les enfants peuvent être formés aux gestes de premiers secours, notamment en passant par le diplôme PSC1, accessible à partir de 10 ans. Mais les plus jeunes - à partir de 4 ans environ- peuvent aussi être sensibilisés aux comportements qui sauvent comme composer les bons numéros ou appeler les voisins à l'aide. Des formations en ce sens, avec un contenu adapté pour ne pas impressionner les enfants se développent en France.

"Tout le monde m’a applaudie à l’école", a raconté la petite héroïne.


Commentaires

-