Toulouse: un automobiliste percute un chameau, l'animal s'était échappé d'un cirque

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 11 janvier 2017 - 16:47
Image
Des gendarmes et des chameaux.
Crédits
©Gendarmerie de la Haute-Garonne/Facebook
Des gendarmes ont poursuivi des chameaux dans la rue près de Toulouse.
©Gendarmerie de la Haute-Garonne/Facebook
Près de Toulouse, un fourgon de livraison de presse est entré en collision avec un chameau sur une départementale. L'animal, qui s'était enfui d'un cirque avec deux de ses congénères, n'a pas survécu à ses blessures.

Ils ont pris la poudre d'escampette. Dans la banlieue de Toulouse à Saint-Lys (Haute-Garonne), un chameau et deux de ses congénères se sont enfuis d'un cirque, installé à quelques mètres de la route. Les faits se sont déroulés dans la nuit de lundi 9 à mardi 10, vers 4h30 du matin. Rapidement prévenue par les propriétaires, la gendarmerie a essayé de les rattraper. Mais ils ne sont pas parvenus à tous les récupérer: courant sur la départementale, l'un d'entre eux s'est fait percuter par un fourgon de livraison de presse.

Dans l'obscurité, le conducteur de la camionnette n'a pas repéré à temps l'animal qui est décédé des suites de ses blessures. Les  deux autres camélidés, eux, ont finalement eu plus de chance: ils ont pu être récupérés et rendus aux propriétaires du cirque.

Cette histoire, assez insolite, n'est pas sans rappeler l'escapade de Serge le lama dans le tramway de Bordeaux. En novembre 2013, cinq jeunes en état d'ivresse avaient été interpellés après avoir volé un lama prénommé Serge enfermé dans une cage avec plusieurs animaux. Ils l'avaient tiré par la corde qu'il avait autour du cou et promené dans les rues de Bordeaux. Ils étaient même montés avec lui dans le tramway, à l'arrêt Bassins à flot.

Immortalisée par une photo, l'escapade de Serge était rapidement devenue un phénomène sur le web. Propriété du cirque franco-italien, il avait eu le droit à sa chanson, avait participé au coup d'envoi d'un match des Girondins de Bordeaux, finalement perdu 0-3 contre le FC Nantes, et s'était même rendu sur le plateau du Grand Journal et sur la scène de Bercy (désormais AccordHotels Arena). Pendant un an, il avait été très sollicité.

 

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don