Vincent Lambert: la justice confirme la tutelle de son épouse

Vincent Lambert: la justice confirme la tutelle de son épouse

Publié le :

Vendredi 09 Décembre 2016 - 17:36

Mise à jour :

Vendredi 09 Décembre 2016 - 17:48
©Vincent Kessler/Reuters
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La Cour de cassation a validé jeudi l'attribution de la tutelle de Vincent Lambert -plongé dans un état végétatif après un accident de voiture en 2008- à son épouse, favorable à l'arrêt des soins.

Vincent Lambert, dans un état végétatif depuis un accident de la route en 2008, reste sous la tutelle de son épouse, Rachel. La Cour de cassation a en effet validé la décision de la Cour d'appel de Reims, jeudi 8, qui avait elle-même approuvé la décision du juge des tutelles, confiant donc cette charge à Rachel Lambert.

Les parents de Vincent Lambert avaient eux-mêmes formulé le pourvoi en cassation, craignant que Rachel Lambert n'engage une nouvelle procédure d'arrêt des soins, pour laquelle elle se bat depuis des années. Les parents ne disposent plus d'aucun recours.

Cette décision de la Cour de cassation fait de l'épouse de Vincent Lambert sa représentante légale pour les dix prochaines années. Elle peut désormais lancer une nouvelle procédure d'arrêt des soins. Si les parents ne peuvent plus s'y opposer légalement, les médecins peuvent le faire, moralement, étant donné le caractère controversé d'un tel acte.

En 2013 et en 2015, deux procédures d'arrêt des soins avaient été lancées par le CHU de Reims, où est hospitalisé l'homme de 40 ans depuis son accident. Mais à chaque fois, les circonstances avaient mené à une suspension de la procédure.

Toutefois, une troisième procédure est toujours en cours. Le neveu de Vincent Lambert, François, favorable à l'arrêt des soins comme Rachel Lambert, avait de son côté obtenu le 16 juin dernier que la Cour administrative de Nancy ordonne au CHU de Reims de reprendre les consultations d'experts (pouvant mener à l'arrêt des soins). Les parents avaient alors contesté cela devant le Conseil d'Etat obligeant le neveu à saisir le juge administratif le 12 octobre. 

 

La tutelle de Vincent Lambert a été confiée à son épouse, Rachel, par la Cour de cassation.


Commentaires

-