Alzheimer: un nouveau plan national dévoilé

Alzheimer: un nouveau plan national dévoilé

Publié le :

Mardi 18 Novembre 2014 - 12:54

Mise à jour :

Mercredi 19 Novembre 2014 - 09:46
C'est un nouvel espoir pour les malades et leurs proches. Un plan pluriannuel sur Alzheimer et d'autres maladies neuro-dégénératives doit être dévoilé ce mardi par le gouvernement. Celui-ci vise à améliorer le quotidien des malades et développer la recherche.
©Ministère du Travail/Flickr
PARTAGER :
-A +A

Regrouper dans un même plan la lutte contre la maladie d'Alzheimer, de Parkinson et la sclérose en plaques: voilà l'objectif du Plan maladie neuro-dégénératives. Présenté ce mardi par les ministres Marisol Touraine (Santé), Geneviève Fioraso (Recherche) et Laurence Rossignol (Personnes âgées et Autonomie), ce projet comprendra 96 mesures. Celui-ci doit fixer les priorités pour les cinq prochaines années et sera axé sur l'amélioration du diagnostic, de la qualité de vie des malades et sur le développement de la recherche.

Pour la première fois, le plan Alzheimer s'élargit à d'autres maladies neurodégénératives. Toutes ont un point commun: la perte progressive de neurones. En regroupant la lutte contre toutes ces maladies, le gouvernement entend encourager les chercheurs à travailler ensemble afin d'optimiser la recherche et la prise en charge des malades.

En France, plus de 850.000 personnes sont atteintes de la maladie d'alzheimer, environ 150.000 de Parkinson et 85.000 de sclérose en plaques. Cette "nouvelle approche" comportera, selon le gouvernement, des "actions transversales" aux trois maladies mais prendra en compte les "spécificités" de chacune. Aujourd'hui, ce sont près de trois millions de Français qui sont directement ou indirectement concernés par ce plan.  

Pour autant, ce projet à priori ambitieux, est décrié par les associations de patients, qui craignent pour la plupart un plan "fourre-tout". Hormis la destruction des neurones, elles considèrent que ces trois pathologies sont assez différentes, notamment au niveau du diagnostic, qui n'est pas fait au même âge: autour de 30 ans pour la sclérose en plaques, 60 ans pour Parkinson et 80 ans en moyenne pour Alzheimer.

Ce projet soulève aussi la question sensible du financement du projet. Pour l'instant, aucune information n'a filtré sur le montant qui lui sera accordé. Le précédent plan Alzheimer (2008-2012), lancé par Nicolas Sarkozy, avait été doté de 1,6 milliard d'euros.

La maladie d'Alzheimer touche plus de 850.000 personnes en France.


Commentaires

-