Annonce d’un nouveau confinement : les écoles pourront-elles faire leur rentrée lundi ?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Annonce d’un nouveau confinement : les écoles pourront-elles faire leur rentrée lundi ?

Publié le 28/10/2020 à 09:46
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
A 20 heures ce soir, Emmanuel Macron devrait annoncer un confinement général… mais allégé. L’une des principales questions est de savoir si les écoles rouvriront leur porte lundi.
 
Une chose est sûre, la rentrée des vacances de la Toussaint ne se fera pas avant lundi 2 novembre à 10 heures. L’heure a été retardée afin que les enseignants puissent organiser l’hommage à Samuel Paty dans leurs établissements respectifs. 
 
Mais avec les annonces de restrictions attendues ce mercredi soir, à priori un nouveau confinement général, cette rentrée aura-t-elle vraiment lieu ? Ou les enfants devront-ils encore rester à la maison et suivre des cours à distance comme ce fut le cas au printemps ?
 
Les maternelles et primaires sans doute ouvertes
 
La décision sera prise ce mercredi matin en Conseil de défense sanitaire, mais il est probable que les écoliers de maternelle et de primaire reprennent le chemin de l’école. On s’achemine donc vers un confinement « à l’irlandaise » pour les plus jeunes, qui présente les avantages de continuer à sociabiliser les enfants, d’éviter les décrochages et… de laisser les parents télétravailler tranquille.
 
Le suspense reste cependant entier sur les modalités, avec ou sans masque, en demi-classe ou en classe entière, etc. 
 
Pour Gilles Pialloux, le chef des maladies infectieuses de l’hôpital Tenon, à Paris : 
 
« La discussion, c’est de voir où le curseur du présentiel s’arrête. Je pense qu’on peut l’arrêter aux plus petits »
 
Même son de cloche du côté de l’épidémiologiste Antoine Flahaut. Ce dernier appelle cependant à l’enseignement à distance pendant deux semaines « dans les collèges, les lycées et les universités ».
 
Incertitudes sur les collèges et les lycées
 
Considérées comme des foyers de contamination, les universités sont déjà passées à 50% de présentiel. Il est largement possible que le distanciel devienne la règle pour 3 millions d'étudiants.
 
Mais qu’en sera-t-il pour les collèges et les lycées ? A ce niveau, l’incertitude règne, alors que les syndicats enseignants réclament « un minimum de temps pour se préparer ». 
 
Au 15 octobre, Santé Publique France recensait 814 clusters en milieu scolaire et universitaire – lesquels clusters ne représentent pas plus de 10% des contaminations. 
 
Le site de statistiques CovidTracker est plus précis, en particulier sur le taux d’incidence chez les jeunes : pour la semaine du 16 au 22 octobre, il était de 57 cas positifs pour 100 000 chez les 0-9 ans (une donnée qui plaide en faveur du maintien des écoles), mais grimpait à 281 chez les 10/19 ans et à 562 chez les 20/29 ans. 
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les écoliers devraient retrouver leur classe, peut-être avec des masques dès le CP

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-