Coronavirus : non, la visière ne peut pas remplacer le masque

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Coronavirus : non, la visière ne peut pas remplacer le masque

Publié le 24/07/2020 à 09:56 - Mise à jour à 10:55
CLAUDIO CRUZ / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A
Composées d’un écran transparent et d’un serre-tête, les visières de protection n’ont pas vocation à remplacer les masques chirurgicaux ou en tissu pour se protéger du coronavirus. Et voici pourquoi…
 
Certes, les visières (ou écrans faciaux) sont moins incommodantes que les masques, surtout en période de chaleur, et cela explique pourquoi certains voudraient bien échanger les seconds contre les premières. Or les deux équipements n’ont pas la même efficacité. 
 
En effet, si ces écrans de protection stoppent la projection des gouttelettes émises par une toux, elles n’empêchent pas leurs porteurs d’inhaler des particules plus petites circulant dans l’air et susceptibles – on le sait désormais – de véhiculer le coronavirus. 
 
Protection des yeux
 
La Haute autorité de santé s’était penchée sur la question dès le mois de mai, concluant que : 
 
« Les visières ne peuvent pas être utilisées comme seul moyen de barrière pour une protection respiratoire »
 
Portée par de nombreux professionnels, caissiers, commerçants, serveurs, etc., les visières sont en réalité un complément des masques. Elles permettent notamment de protéger les muqueuses des yeux, qui pourraient constituer une voie d’entrée du virus dans l’organisme en cas de contact rapproché. 
 
L’INRS (Institut national de recherche et de sécurité) confirme que les visières ne peuvent être utilisées qu’en complément des masques, y compris en milieu professionnel, « en cas de contact rapproché avec du public ne portant pas de masque ». 
 
A l’heure ou le masque est devenu obligatoire dans tous les espaces publics clos, les visières trouvent donc tout particulièrement leur utilité pour les serveurs des bars et des restaurants. 
 

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Les visières sont utilisées en complément du masque lors des contacts rapprochés

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-