Covid-19 : vers des déplacements limités aux vacances de la Toussaint et un reconfinement avant Noël ?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Covid-19 : vers des déplacements limités aux vacances de la Toussaint et un reconfinement avant Noël ?

Publié le 29/09/2020 à 16:54 - Mise à jour à 16:59
© Ludovic MARIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): FranceSoir

-A +A

Alors que les autorités gardent un œil inquiet sur les chiffres de l'épidémie de Covid-19, les Français restent dans l'incertitude quant à l'évolution de la situation sanitaire et des contraintes que celle-ci implique sur leur quotidien.

Faut-il craindre un reconfinement dans les semaines ou les mois à venir ? Pourrons-nous partir en vacances à la toussaint ? Faudra-t-il passer par un confinement total en décembre afin de sauver les fêtes de Noël ? Alors que la situation se dégrade rapidement sur tout le territoire et que la Guadeloupe et la métropole d’Aix-Marseille ont été placées en zone d’alerte maximale, tous les scénarios restent possibles.

Cependant, le ministre de la Santé Olivier Véran refuse de se prononcer sur les mesures que l’évolution de l’épidémie exigera dans les semaines à venir. Il rappelle que ce qui se passera dans les mois qui viennent dépend avant tout de notre attitude à tous aujourd’hui et dans les jours et semaines qui viennent. Le respect des gestes barrières et des consignes sanitaires locales et nationales doivent donc rester la priorité de chacun.

Seule certitude, explique le ministre de la Santé alors qu’il justifiait le renforcement des mesures à Marseille et en Guadeloupe, donc : « C’est une course contre la montre (…) Si des mesures ne sont pas prises, le 13 octobre, les capacités de réanimation seront atteintes. Et, si ça continue comme ça, début novembre, on va se retrouver dans une situation très difficile. On a donc un combat très important à mener. »

S’il n’est donc pas exclu, le reconfinement total du pays ou de certaines régions n’est pas envisagé dans l’immédiat.

Vers un reconfinement préventif total avant les fêtes de Noël ?
Faut-il reconfiner tous les Français pendant les trois premières semaines de décembre en prévision des fêtes de fin d’année ? C’est la proposition émise par les deux prix Nobel d’économie 2019, Esther Duflo et Abhijit Banerjee, dans une Tribune du Monde publiée le 26 septembre. Cette solution a, selon eux, « le mérite de prendre, pour une fois, de l’avance sur le virus, d’être claire, uniforme et transparente. Elle pourrait, de plus être perçue comme le prix à payer pour une récompense immédiate, un effort collectif pour sauver Noël… ».

Objectif en reconfinant toute la population pendant la période de l'Avent : ralentir la propagation du virus et limiter les risques de contamination des personnes les plus fragiles, notamment nos aînés. En effet, rappellent les deux économistes, « les rassemblements familiaux, avec leurs longs moments de convivialité autour d’une table (sans parler des cantiques et des chansons à boire), sont malheureusement propices aux contaminations ». Mais cette hypothèse n’est pas du tout d’actualité, a réagi Olivier Véran qui « ne [se] projette pas dans deux mois pour faire des plans sur la comète ». Et de rappeler que les décisions doivent être ajustées à l'évolution de la situation au quotidien qui, elle, dépend en grande partie des comportements de chacun d'entre nous.

A lire aussi : Covid-19 : Erreurs commises pendant la crise, les chiffres finiront par dire la vérité

Auteur(s): FranceSoir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


Le ministre de la Santé Olivier Véran avance au jour le jour en fonction de l'évolution de la situation sanitaire

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-