Epidémie de grippe: le pic est-il atteint?

Epidémie de grippe: le pic est-il atteint?

Publié le :

Mercredi 10 Janvier 2018 - 10:56

Mise à jour :

Mercredi 10 Janvier 2018 - 11:10
La grippe saisonnière est particulièrement virulente cette année et a déjà touché des milliers de personnes en France. Le réseau Sentinelle estime que l'incidence des syndromes grippaux devrait rester stable ces prochains jours mais n'a pas encore prédit son évolution pour les semaines à venir.
©Esparta Palma/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Particulièrement virulente cette année, l'épidémie de grippe a déjà touché des milliers de personnes. D'après les dernières informations rapportées par le réseau Sentinelles, le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 423 cas pour 100.000 habitants la semaine du 1er au 7 janvier, soit 275.000 nouveaux cas. Au total, depuis ces quatre dernières semaines, 936.000 personnes auraient consulté un médecin généraliste pour ce motif.

Et, au grand dam des Français, l'épidémie de grippe pourrait bien continuer sur sa lancée: selon les modèles de prévision des dernières semaines reposant sur les données historiques du réseau Sentinelles et sur les délivrances de médicaments, l’incidence des syndromes grippaux devait augmenter ces prochaines semaines. Toutefois, d'après les nouvelles données de l'organisme, elle devrait rester stable cette semaine. En revanche, "les discordances entre les deux modèles ne permettent pas de prédire l’activité des syndromes grippaux avec plus de précision".

Alors pour limiter les risques de transmission, mieux vaut faire preuve de vigilance. Il est donc fortement recommandé de se laver fréquemment les mains à l’eau et au savon ou avec une solution hydroalcoolique, de porter un masque lorsque l'on présente un syndrome grippal, de limiter les contacts avec les personnes malades et d'aérer son logement chaque jour pour en renouveler l’air. Pour rappel, la grippe est une maladie virale contagieuse qui se transmet par les postillons, la toux ou encore les éternuements. Elle survient chaque année en France entre les mois de décembre et d’avril et touche environ 2,5 millions de personnes.

A lire aussi - Contre une épidémie de grippe "exceptionnelle", un vaccin plus efficace?

Et cette épidémie n'est malheureusement pas la seule à sévir actuellement. En effet, celle de gastro-entérite progresse également sur le territoire français. Toujours selon les informations du réseau Sentinelle, le taux d’incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale du 1er au 7 janvier a été estimé à 175 cas pour 100.000 habitants, soit 114.000 nouveaux cas.

L’incidence des syndromes grippaux devrait rester stable cette semaine.


Commentaires

-