Plages interdites: pourquoi?

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Plages interdites: pourquoi?

Publié le 20/03/2020 à 09:22
Twitter/Préfecture du Morbihan
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A
Tous les départements littoraux, sur la côte méditerranéenne comme atlantique, interdisent l’accès aux plages, et bien souvent aux chemins côtiers. La conclusion après une semaine de "relâchement".
 
De nombreux Français ont en quelque sorte profité du confinement (et du soleil) pour aller se balader sur les plages, y pique-niquer en famille, y faire du sport… «Nous avons constaté qu’il y avait trop de monde sur les plages (…) parfois des rassemblements, parfois des occupations pendant de longues heures», a expliqué Pierre Dartout, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud.
 
Le Morbihan d'abord 
 
La réponse ne s’est pas faite attendre. Les arrêtés préfectoraux interdisant l’accès aux plages sont tombés en cascade depuis mercredi soir. Le préfet du Morbihan, l’un des premiers départements français touchés par le coronavirus, a été le premier à prendre une telle décision. Les autres lui ont emboîté le pas.
 
Les activités nautiques aussi 
 
Depuis hier, ce sont toutes les plages françaises qui sont interdites au public: arc méditerranéen (régions PACA, Occitanie et la Corse), littoral atlantique et Manche. Dans certaines régions, les restrictions concernent tous autant les étendues de sable que les chemins côtiers, mais aussi les activités nautiques. Sans doute pour ne pas que les plaisanciers aillent se balader sur les îles. 
 
Zones interdites
 
Les habitants, tout comme les citadins ayant préféré passer la période de confinement dans leur résidence secondaire, sont donc invités à se renseigner sur les zones interdites dans le secteur où ils se trouvent. 
 
Des arrêtés municipaux peuvent en effet venir compléter les arrêtés préfectoraux. Sur l’île de Ré par exemple, les pistes cyclables dans les marais salants sont désormais fermées. 

Auteur(s): France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les arrêtés préfectoraux concernent tout le littoral

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-