Les médicaments sont moins chers quand ils sont en accès libre, selon une enquête

Pharmacies

Les médicaments sont moins chers quand ils sont en accès libre, selon une enquête

Publié le :

Lundi 14 Décembre 2015 - 15:07

Mise à jour :

Mercredi 16 Décembre 2015 - 21:55
L'association Familles rurales vient de publier son enquête annuelle sur le prix des médicaments. Il en ressort que ceux vendus en accès libre sont généralement moins chers.
©Joël Saget/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Les médicaments vendus sans ordonnance, dont les prix sont toujours disparates en fonction des pharmacies, sont moins chers quand ils sont en accès libre et dans les officines appartenant à un groupement, selon l'enquête annuelle de l'association Familles rurales publiée récemment.

En moyenne, les prix de 14 produits fréquemment utilisés par les familles comme l'expectorant Humex, les médicaments contre les maux d'estomac Maalox ou de tête Nurofen, ont augmenté de 1% en 2014.

Ils ont progressé de "4% depuis le début de l’observatoire, en 2010", rappelle l'association en soulignant que "les écarts d'une pharmacie à une autre sont toujours aussi importants" puisque des médicaments peuvent être entre deux et trois fois plus chers dans certaines officines, "voire plus en cas de commande" par les clients.

"L’objectif du décret de 2008, autorisant le libre accès de certains médicaments afin d’amorcer une baisse des prix, n’est donc toujours pas atteint", déplore Familles Rurales.

"En comparant les prix, le consommateur peut économiser en moyenne 4 euros et jusqu'à plus de 5 euros sur une boîte (...) s'il existe plusieurs présentations pour un même produit", souligne l'association.

En ce qui concerne la localisation des médicaments, l'association observe une "rupture avec les années précédentes" avec "un rééquilibrage entre les médicaments en accès libre", dont la part a fortement augmenté, "et derrière le comptoir". "Cette évolution est favorable au consommateur" car "elle lui permet d’exercer plus facilement un choix éclairé en facilitant la comparaison des prix", estime-t-elle.

Les prix des médicaments vendus sur Internet sont pour leur part "en majorité inférieurs" à ceux constatés dans les pharmacies physiques mais "les médicaments ne sont pas nécessairement moins chers en raison des frais de port et de la grande disparité des prix entre les sites", souligne l'association.

Familles rurales, qui réalise son Observatoire des prix des médicaments depuis 2010, a relevé les prix en septembre et octobre dans 92 pharmacies, dont 53 sur Internet, réparties sur 42 départements.

 

Les médicaments sont moins chers quand ils sont en accès libre, selon une étude.

Commentaires

-