Médicaments contenant du Valsartan: risque avéré de cancer, mais plus dangereux d'arrêter son traitement

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Médicaments contenant du Valsartan: risque avéré de cancer, mais plus dangereux d'arrêter son traitement

Publié le 03/08/2018 à 07:51 - Mise à jour à 07:55
© GUILLAUME SOUVANT / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

L'Agence européenne de médecine a confirmé que la NDMA retrouvé dans de nombreux médicaments contenant du Valsartan risque d'entraîner des cancers dans de rares cas. Toutefois les autorités sanitaires maintiennent leur recommandation de ne pas cesser son traitement sans solution de remplacement.

De nombreux médicaments contenant du Valsartan ont fait l'objet d'un rappel à l'échelle mondiale, début juillet, suite à la découverte d'une impureté par le fabricant chinois de ce traitement contre l'insuffisance cardiaque.

Les autorités sanitaires ont toutefois insisté sur la nécessité pour les patients de ne pas stopper leur traitement sans consulter un médecin qui leur recommanderait une alternative. Elles ont cependant également reconnu que certains risquent de développer un cancer.

L'impureté en question, la N-nitrosodiméthylamine (NDMA), est en effet une substance classée comme probablement cancérogène chez l’homme. C'est à dire qu'elle a provoqué des cancers sur les animaux cobayes.

Dans un communiqué publié jeudi 2, l'Agence européenne de médecine (EMA) a fait savoir que "suite une évaluation préliminaire, l'agence considère qu'il pourrait y a oir un cas de cancer supplémentaire pour 5.000 patients ayant pris le médicament infecté". Un taux qui ne concerne cependant que les patients qui auraient pris la plus haute dose (320 mg) quotidiennement pendant sept ans.

Voir: Rappel du Valsartan - l'ANSM alerte sur le danger d'arrêter son traitement (liste)

L'agence sanitaire européenne comme son alter-ego français, l'ANSM (agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), maintiennent donc que les personnes qui n'auraient toujours pas changé de traitement alors qu'elles détiennent un lot incriminé à le poursuivre.

En effet, s'il existe un faible risque de développer un cancer, la NDMA ne présente pas de danger immédiat. Arrêter brusquement son traitement pour le cœur serait donc bien plus dangereux.

"Au cours d’une prochaine délivrance, le pharmacien proposera une des spécialités à base de Valsartan non concernées par ce défaut. Pour toute question, les patients peuvent se rapprocher de leur médecin ou de leur pharmacien", explique l'ANSM.

Voici la liste des médicaments concernés par le rappel classés par laboratoire:

LABORATOIRE ARROW GENERIQUES

VALSARTAN Actavis 160mg comprimé pelliculé sécable VALSARTAN Actavis 80mg comprimé pelliculé sécable

VALSARTAN HCTZ Arrow lab 160mg/12.5mg comprimé pelliculé

VALSARTAN HCTZ Arrow Lab 160mg/25mg comprimé pelliculé

VALSARTAN HCTZ Arrow lab 80mg/12.5mg comprimé pelliculé

LABORATOIRE BIOGARAN

VALSARTAN BIOGARAN 40 mg comprimé pelliculé sécable

VALSARTAN BIOGARAN 80 mg comprimé pelliculé sécable

VALSARTAN BIOGARAN 160 mg comprimé pelliculé sécable

VALSARTAN HCTZ BIOGARAN 80 mg/12,5 mg comprimé pelliculé

VALSARTAN HCTZ BIOGARAN 160 mg/12,5 mg comprimé pelliculé

VALSARTAN HCTZ BIOGARAN 160 mg/25 mg comprimé pelliculé

LABORATOIRE CRISTERS

VALSARTAN CRISTERS 40mg comprimé pelliculé sécable

VALSARTAN CRISTERS 80mg comprimé pelliculé sécable

VALSARTAN CRISTERS 160mg comprimé pelliculé sécable

VALSARTAN HCTZ CRISTERS 80mg/12,5mg comprimé pelliculé

VALSARTAN HCTZ CRISTERS 160mg/12,5mg comprimé pelliculé

VALSARTAN HCTZ CRISTERS 160mg/25mg comprimé pelliculé

LABORATOIRE EG LABO (Seuls les lots mentionnés ci-dessous sont concernés)

VALSARTAN EG 40 mg comprimé pelliculé sécable : lots 64830, 72939, 72940 VALSARTAN EG 80 mg comprimé pelliculé sécable : lots 65182, 65183, 65184, 65185, 65186, 65187, 70790, 72498, 72499, 73001, 73002, 73003, 73004, 74421, 74422

VALSARTAN EG 160 mg comprimé pelliculé sécable : lots 70416, 73130, 73131, 74245, 81350 VALSARTAN HCTZ EG 80 mg/12,5 mg comprimé pelliculé : lots 70341, 81153 VALSARTAN HCTZ EG 160 mg/12,5 mg comprimé pelliculé :lots 70410, 73420

VALSARTAN HCTZ EG 160 mg/25 mg, comprimé pelliculé : lots 63977V, 63978, 73389, 74195, 74196, 81202

LABORATOIRE EVOLUPHARM

VALSARTAN 40mg EVOLUGEN comprimé pelliculé sécable

VALSARTAN 80mg EVOLUGEN comprimé pelliculé sécable Valsartan hydrochlorothiazide

VALSARTAN 160mg EVOLUGEN comprimé pelliculé sécable

VALSARTAN HCTZ 80mg/12,5mg EVOLUGEN comprimé pelliculé

VALSARTAN HCTZ 160mg/12,5mg EVOLUGEN comprimé pelliculé

VALSARTAN HCTZ 160mg/25mg EVOLUGEN comprimé pelliculé

LABORATOIRE RANBAXY PHARMACIE GENERIQUE

VALSARTAN HCTZ RANBAXY 80 mg/12,5 mg, comprimé pelliculé

VALSARTAN HCTZ RANBAXY 160 mg/25 mg comprimé pelliculé

VALSARTAN HCTZ RANBAXY 160 mg/12,5 mg comprimé pelliculé

LABORATOIRE SANDOZ

VALSARTAN SANDOZ 40 mg comprimé pelliculé sécable

VALSARTAN SANDOZ 80 mg comprimé pelliculé

VALSARTAN SANDOZ 160 mg comprimé pelliculé

VALSARTAN HCTZ SANDOZ 80 mg/12,5 mg comprimé pelliculé

VALSARTAN HCTZ SANDOZ 160 mg/12,5 mg comprimé pelliculé

VALSARTAN HCTZ SANDOZ 160 mg/25 mg comprimé pelliculé

LABORATOIRE ZENTIVA

VALSARTAN ZENTIVA 40 mg comprimé pelliculé sécable

VALSARTAN ZENTIVA 80 mg comprimé pelliculé

VALSARTAN ZENTIVA 160 mg comprimé pelliculé

VALSARTAN HCTZ ZENTIVA LAB 80 mg/12,5 mg comprimé pelliculé

VALSARTAN HCTZ ZENTIVA LAB 160 mg/12,5 mg comprimé pelliculé

VALSARTAN HCTZ ZENTIVA LAB 160 mg/25 mg comprimé pelliculé

LABORATOIRE ZYDUS

Valsartan Zydus France 80 mg comprimé pelliculé sécable

Valsartan Zydus France 160 mg comprimé pelliculé sécable

Valsartan Zydus France 40 mg comprimé pelliculé sécable

Valsartan/ HCTZ Zydus 80 mg/ 12.5 mg comprimé pelliculé

Valsartan/ HCTZ Zydus 160 mg/ 25 mg comprimé pelliculé

Valsartan/ HCTZ Zydus 160 mg/ 12.5 mg comprimé pelliculé

Lire aussi:

Médicaments sans ordonnance: les labos s'insurgent contre le "paquet neutre"

 

 

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




PARTAGER CET ARTICLE :


L'agence européenne estime qu'il y aura bien des cas de cancer causés par certains médicaments au Valsartan.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-